Burkina-Incendie-Cabinet-Avocat-Déclaration

Burkina/Incendie du cabinet de Me Farama : Une coalition syndicale souhaite l’aboutissement des enquêtes 

Ouagadougou, 23 juil. 2021 (AIB)- Une coalition syndicale a souhaité mercredi « l’aboutissement de toute enquête engagée afin que la lumière se fasse sur l’incendie du cabinet de Me Prosper Farama » qui a eu lieu le samedi dernier.  

« La coalition syndicale espère l’aboutissement de toute enquête engagée afin que la lumière se fasse sur ce triste événement » a indiqué mercredi le porte-parole de la coalition syndicale Bassolma Bazié dans une déclaration.

La coalition, selon son porte-parole, « invite instamment l’ensemble de ses militants et militantes, à développer toute forme d’initiative pour manifester (leur) solidarité agissante vis-à-vis du cabinet de Maître Farama et associés ».

Cela « au regard de l’intérêt que le cabinet porte à la défense des causes touchant aux droits humains et particulièrement à celles des travailleurs », a poursuivi Bassolma Bazié.

Célèbre pour la défense des dossiers des populations moyens, le cabinet de Me Farama et associés a subi la furie des flammes d’origine encore inconnue dans l’après-midi du samedi dernier.

Selon des témoins sur place, les flammes ont ravagé une partie de la bibliothèque, la salle de réunion et des dossiers.

En attendant que la lumière soit faite sur le triste événement, la coalition syndicale compte prendre « toutes les dispositions afin qu’un soutien à partir de sa caisse, parvienne au Cabinet », affirme Bassolma Bazié.

Il a interpellé la population à doubler de vigilance et aiguiser son sens de solidarité agissante.

Agence d’information du Burkina

MAK/wis

Photo archives: Burkina 24

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here