Pr Albert OUEDRAOGO, nouveau président national de l’ABUDIR a encouragé les autres membres du bureau être à l’écoute des préoccupations des malades.

Burkina-Société-Association

Pr Albert Ouédraogo prend la tête de  l’Association burkinabé des dialysés et insuffisants rénaux

 Ouagadougou, (AIB)-L’Association burkinabé des dialysés et insuffisants rénaux (ABUDIR) a tenu le 18 juillet 2021 au Centre hospitalier universitaire (CHU) Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, l’assemblée générale constitutive de son bureau national. A l’issue de cette assemblée générale, le Pr Albert Ouédraogo a été porté à la tête du bureau exécutif national.

L’assemblée générale a regroupé les membres des bureaux des sections de l’ABUDIR des CHU Yalgado Ouédraogo, Bogodogo, Tengandogo et Sourô Sanou qui disposent de services de néphrologie et d’hémodialyse.

Les membres des sections ont au préalable amendé les textes constitutifs, c’est-à-dire les statuts et le règlement intérieur de l’association nationale. A la suite des différents amendements ponctués parfois de débats houleux, les statuts et le règlement intérieur ont été adoptés à l’unanimité.

Ces textes adoptés, l’assemblée générale a procédé à l’élection des membres du bureau exécutif national pour un mandat de trois ans.

Ce nouveau bureau exécutif national est présidé par le Pr Albert Ouédraogo, précédemment président de la section du CHU Yalgado Ouédraogo et compte huit membres.

La particularité de ce bureau est que tous les autres présidents de section sont vice-présidents de l’ABUDIR national.

Prenant la parole à la fin de l’assemblée générale, le nouveau président de l’ABUDIR a félicité les autres membres du bureau pour leur élection et les a exhortés au travail et à l’engagement bénévoles.

Cela pour, a-t-il dit «contribuer à l’amélioration de la prise en charge de l’insuffisance rénale et de meilleures conditions d’hémodialyse dans les centres déjà fonctionnels». Son souhait à terme est l’ouverture de centres d’hémodialyse dans les treize chefs-lieux de région du Burkina Faso.

La section du CHU Yalgado Ouédraogo qui assurait jusque-là le rôle du bureau national se voit ainsi déchargée.

Cette assemblée générale vient donc régulariser la situation de l’association après avoir consacré la création de sections locales dans tous les centres hospitaliers disposant d’un service de néphrologie et d’hémodialyse.

L’Association burkinabé des dialysés et insuffisants rénaux (ABUDIR) a été créée en 1999 et a été officiellement reconnue en 2002.

Selon ses statuts, le but de l’ABUDIR est d’ «offrir un cadre de solidarité de ses membres, d’œuvrer pour une prise en charge collective des soins et des malades, d’informer les pouvoirs publics pour une meilleure sensibilisation des populations sur les causes, les conséquences, la prévention et la prise en charge de l’insuffisance rénale».

En rappel, le professeur d`université et ancien ministre Albert Ouédraogo, a longtemps dirigé l’Association Le Tocsin travaille à construire des ponts entre les Burkinabè et leurs frères de  la diaspora.

 Agence d’information du Burkina

Urbain KABORE (Collaborateur)

mannogo@yahoo.fr

Photo d’archive: aouaga.com

La composition du bureau exécutif national de l’ABUDIR

Poste Nom Prénom (s)
Président

 

OUEDRAOGOAlbert
Vice-présidents

 

 

 

MOUNIMimi
SANONGautier Ulrich
LOMPOMartial
Secrétaire généralKIENONJoseph
Secrétaire général adjoint

 

GOUEMOumarou
Secrétaire à l’information et à la communication

 

KABOREUrbain
Secrétaire à l’organisation

 

COULIBALYMohamed Lamine
Trésorier général

 

SAWADOGO/ZAGREZarata
Trésorier général-adjointOUEDRAGOHamado

 

 

Pr Albert OUEDRAOGO, nouveau président national de l’ABUDIR a encouragé les autres membres du bureau être à l’écoute des préoccupations des malades.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here