Koulpelogo : Les mécanismes endogènes de gestion des conflits préconisés pour une paix véritable

Ouargaye(AIB)-La journée communale de concertation sur le processus du dialogue national a eu lieu le lundi 19 juillet 2021 dans la salle de réunion de la mairie de Ouargaye. 

En la faveur du dialogue politique national initié par le gouvernement du Burkina Faso, des concertations sont organisées dans les différentes communes du pays.

La commune de Ouargaye a eu sa rencontre le 19 juillet 2021.

Cette rencontre présidée par le préfet du département de Ouargaye  Fidèle Beda,

le préfet du département de Ouargaye  Fidèle Beda,

a été une occasion pour le point focal du processus du dialogue politique de la commune de Ouargaye Ambroise Zombré  de faire la synthèse d’une enquête menée.

Cette enquête débutée depuis le 1er juin,  prend en compte les différents conflits qui existent dans la commune  et les mécanismes endogènes de gestion.

Ambroise ZOMBRE point focal du processus de la réconciliation nationale de Ouargaye.

Des apports et contributions pour enrichir le document ont été apportés par les acteurs notamment les autorités coutumières et religieuses avec à sa tête Sa Majesté Naaba Sanem Dima de Ouargaye, et bien d’autres personnes ressources issus du conseil municipal et des associations.

Le préfet a expliqué les mécanismes préconisés par l’Etat avant d’inviter tous les acteurs à une franche participation.

Pour sa majesté, il faut valoriser la tradition et ses mécanismes androgènes de gestion de conflits pour arriver à une paix véritable.

Naaba Sanem Dima de Ouargaye.

Cette journée de concertation a été supervisée par le Haut-commissaire Dramane Traoré, représentant le gouverneur de la région du Centre-Est Antoine Ouédraogo.

Agence d’information du Burkina

Boureima PAFADNAM

AIB-Koulpelogo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here