Burkina : Le député Mélanchon appelle à lutter contre le financement du terrorisme

 Ouagadougou, 19 juillet 2021 (AIB)- Le député français  Jean-Luc Mélenchon a déclaré lundi, que pour mener une action efficace contre le terrorisme, il faudrait savoir d’où provient le financement de ce fléau qui frappe violement le Burkina Faso depuis six ans.

 «J’étais septique sur le caractère religieux des combattants qui pays par pays essayent d’effondrer les structures institutionnelles du Burkina Faso et c’est pourquoi je continus à m’inquiéter avant tout de savoir qui les finance», a indiqué le leader de ‘’La France Insoumise (LFI)’’ Jean-Luc Mélenchon, lundi à Ouagadougou après un entretien avec le président du Faso Roch Kaboré.

Le Burkina Faso essuie depuis 2015, dans plusieurs de ses localités, des attaques terroristes ayant causé la perte de plusieurs centaines de personnes, de nombreux blessés, le déplacement de près de 1, 3 millions d’habitants et la fermeture de milliers d’écoles et de centre de santé.

«Comment on peut se trouver dans une situation où des gens surgissent de nulle part et arrivent, ne manquant jamais de munitions, équipés avec des matériels parfois forts sophistiqués ? La réponse à la  question du financement et des liens internationaux de ces bandes armées permettra de mener  des actions efficaces contre  ces groupes armées», a  ajouté Jean-Luc Mélenchon.

 

M. Mélanchon qui séjourne au Burkina Faso pour quatre jours, a promis de bâtir une «France fraternelle» avec le continent africain, s’il est élu en avril 2022.

Il a précisé qu’il faudrait que la France arrive avec les peuples et les nations d’Afrique, à tourner une bonne fois la page des méthodes et des pratiques dont les plus condamnables sont l’impérialisme, le colonialisme et le paternalisme.

«Nous avons aussi parlé de changement climatique qui est des plus inquiétant car, la plupart de ces conséquences sont pour nous radicalement des phénomènes (crise de sécheresse et désertification) nouveaux», a-t-il affirmé.

Son pays étant en train de se tropicaliser, le député de la France insoumise a ainsi émis le souhait d’apprendre du Burkina Faso qui a longtemps traité de ces questions climatiques.

M. Mélanchon a aussi abordé la question de la Covid avec le chef de l’Etat burkinabè.

Agence d’information du Burkina

mss/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here