Burkina-Institution-Foncier-Recommandations

Burkina : Le CES fait  des recommandations pour la gestion vertueuse du foncier

Ouagadougou, 19 juil. 2021 (AIB) –  A l’issue de la sa première session ordinaire de l’année 2021, le Conseil économique et social (CES)  a formulé lundi, des recommandations pour une gestion vertueuse du secteur foncier au Burkina Faso.

« La gestion du foncier est un thème d’actualité et interpellateur qui vous a amenés à vous investir avec dynamisme et ardeur  soutenus afin de formuler des recommandations  pertinentes qui permettront une gouvernance  vertueuse dans le secteurs ».

C’est ainsi que s’est exprimée, la vice-présidente du Conseil économique et social (CES), Fatimata Legma, lors de la lecture du discours de clôture de la première session ordinaire  de l’année en cours  du président de son  institution le lundi  19 juillet 2021 à Ouagadougou.

A l’occasion  le CES demande à  de l’Etat de faire   la relecture de la loi n°057 -2008/AN du 30 novembre 2008 portant  promotion immobilière, d’interdire la promotion immobilière ».

Ainsi, dans cette relecture, il souhaite   entre autre « l’interdiction de la promotion immobilière », « la révision des  conditions d’obtention de l’agrément  en augmentant substantiellement le montant du compte séquestre à au moins 200 millions de francs CFA »…

A l’endroit des collectivités territoriales, les conseillers  du CES veulent « la mise  en place  d’un système de communication et d’information sur le foncier dans les communes» et le respect des dispositions des textes relatifs aux actes de cession des terres ».

Auprès des autorités coutumières et religieuses, le CES suggère « leur contribution à la prévention et la gestion des conflits liés au foncier ». Quant  au niveau des   populations, il est envisagé  « la mise en place  des cellules citoyennes de sensibilisation sur les enjeux  socio-culturels, économiques et financiers de la terre ».

Agence d’information du Burkina

EY/ata/ata

Photo archives Lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here