Burkina-Médias-Prix

 

Burkina/Presse: Des réformes annoncées pour améliorer la qualité des productions journalistiques

Ouagadougou, 16 juil. 2021 (AIB) – Le ministre en charge de la communication, Ousséni Tamboura a annoncé jeudi, lors de la 24e édition de la nuit des prix Galian, des reformes en en vue de donner une nouvelle dynamique à l’évènement et améliorer la qualité des œuvres journalistiques.

 «Pour inciter davantage à une bonne qualité des productions journalistiques et améliorer le cap de la performance dans nos médias publics et privés, mon département s’est engagé dans une dynamique de réformes du concours «Galian», a indiqué  M. Tamboura.

Selon lui,  après 25 ans et au regard des multiples mutations le secteur de la communication a besoin de se rajeunir pour continuer à servir la professionnalisation.

Ousséni Tamboura a signifié que la 24e édition des Galian sera l’édition de la transition car elle constitue un tournant décisif au regard de la nouvelle vision que son ministère entend donner à ce concours.

Pour la mise en œuvre de ces réformes, le porte- parole du gouvernement a assuré qu’un atelier regroupant les professionnels des médias a été organisé les 10 et 11 juin derniers à Kaya pour jeter les bases d’un nouveau format aussi bien sur la forme que sur le fond.

Parmi les réformes prévues, il y a la mise en place d’un système d’observation et de suivi continu des œuvres  journalistiques, plutôt que les candidatures spontanées tels que pratiqués jusqu’à cette présente édition.

A cela s’ajoute, la réduction des genres rédactionnels en compétition pour diminuer les risques de confusion de genres constatés au cours de ces dernières éditions.

«La réduction des genres permettra de plus, la revalorisation des prix décernés, la réduction du nombre des membres du jury», a expliqué le ministre Tamboura.

Les prix Galian, créés depuis 1997 et initiés par Mahamoudou Ouédraogo, ancien ministre en charge de la communication, sont les plus grandes récompenses pour les journalistes burkinabè qui sont distingués pour leurs productions de l’année précédente.

Ousséni Tamboura a salué le professionnalisme des médias pour leur contribution à  l’ancrage de la démocratie au Burkina Faso.

«Je rends un vibrant hommage aux professionnels des médias pour leur contribution au développement à travers l’information des populations, la formation des opinions et la promotion de la liberté d’opinion et d’expression», a-t-il déclaré.

Le ministre en charge de la communication a aussi salué les partenaires publics et privés pour leur constant accompagnement.

Au cours de la 24e édition des nuits des Galian, 10 prix spéciaux et 20 prix officiels ont été décernés dans les catégories langue nationale, presse écrite, presse en ligne et presse audiovisuelle et sonore.

Il n’y a pas eu de super Galian cette année parce qu’aucun lauréat n’a obtenu au moins 17/20. La villa de 20 millions consacrée à ce prix est remise en jeu pour les la prochaine édition des Galian.

Cependant, les 3 millions de FCFA accordés par le président du Faso, Roch Kaboré, seront répartis entre les quatre meilleurs lauréats.

Agence d’information du Burkina

AO/ak

Photo 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here