Balé:les eaux du fleuve Mouhoun encore intoxiquées

Boromo,le 07Juil.2021(AIB)- Un communiqué émanant  des autorités administratives des Balé,  informe les  populations  des zones riveraines du fleuve Mouhoun et de toute la province,  d’une intoxication des eaux du fleuve Mouhoun  par un produit chimique qui serait drainé depuis la commune de Siby par les eaux de pluie ces derniers jours.

L’ONEA a cessé le ravitaillement de depuis 48h car l’eau du fleuve serait impropre à la consommation.

Plusieurs tonnes de poissons morts découverts sur les bords du fleuve de Siby à Fara, tout le long du fleuve  selon des témoignages de pêcheurs recueillis sur place par les autorités.

Il y a également du bétail mort.

Ce sont des preuves de cette intoxication qui menace la santé publique.

Une mission diligentée par le haut commissaire de la province a conduit les services de la direction provinciale des ressources animales et halieutiques et de  la direction provinciale des eaux et forêts dans la commune de Siby pour des constats d’usage.

Leur rapport est attendu dans les prochaines heures pour plus de précisions,  a affirmé une source administrative.

La situation serait suffisamment critique et urgente.

Les autorités  interpellent les populations sur un risque d’intoxication alimentaire par le poisson et autres viande pouvant provenir de l’intoxication des eaux du Mouhoun.

Une équipe du laboratoire national sera à Boromo ce jeudi 08 juillet 2021, a appris l’AIB des mêmes  sources administratives.

Le Haut- commissaire de la province a instruit les maires à une large diffusion d’informations sur la situation car du poisson et de la viande impropre à la consommation serait déjà en vente depuis plusieurs jours.

En rappelle la zone incriminée abrite l’un des sites d’orpaillage le  plus important de la province avec plus de dix mille orpailleurs selon un rapport précédent des  services des eaux et forêts fortement confronté à ce phénomène qui menace les forêts et les eaux des Balé.

Agence d’Information du Burkina (AIB)

Obkiri MIEN

AIB-Balé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here