Issiaka Segda procédant à l’ouverture des enveloppes contenants les premières épreuves.

Bac 2021 à Yako: Les épreuves écrites lancées au lycée provincial

Yako, 08 juillet 2021(AIB)-Le Haut-commissaire de la province du Passoré, Issiaka Segda en compagnie du directeur provincial en charge de l’éducation post-primaire et secondaire du Passoré( DPEPPS), Halidou Konfé a officiellement lancé les épreuves écrites du Baccaleauréat session de 2021, au lycée provincial de Yako. Ils étaient accompagnés d’autres autorités administratives, sécuritaires et communales.

Ils sont au total 3814 candidats répartis dans 15 jurys qui sont à la conquête du Baccalauréat session de 2021 au Passoré.

Pour cette session dont le lancement officiel est intervenu dans la salle n°1 du jury 530 de la série D siégeant au lycée provincial de Yako, les autorités présentes ont d’abord vérifié l’état des cantines contenant les sujets avant de procéder à leur enlèvement.

Pour les deux jurys, en l’occurrence le jury 529 de la série A4 et 530 de la série D, les candidats composent respectivement en philosophie puis en Français pour la mi-journée.

Selon le directeur provincial de l’éducation post-primaire et secondaire du Passoré, Halidou Konfé, aucun incident n’a jusque-là  été enregistré au Passoré sur le plan organisationnel ainsi que sécuritaire.

Les candidats ont souhaité que les épreuves soient abordables.

Toutefois, il a tenu à adresser ses sincères encouragements à tous les candidats afin, dit-il, pour que les résultats du Bac, jusque-là le premier diplôme universitaire au Burkina Faso soient meilleurs par rapport à l’année dernière.

« Je leur demande d’avoir confiance en eux-mêmes et d’éviter les raccourcis qui peuvent les amener dans des situations que nous ne souhaitons pas. » a-t-il recommandé.

Le Haut-commissaire du Passoré, Issiaka Segda qui a procédé à l’ouverture des enveloppes, a pour sa part tenu à féliciter les enseignants pour le travail abattu durant l’année scolaire afin que les différents programmes puissent être achevés.

Halidou Konfé : « Il n’ya pas de crainte en ce qui concerne le déroulement de la session. »

Ensuite, il a souhaité que la session se déroule sans incident majeur dans la Province.

S’agissant des candidats, il leur a formulé ses vœux de bon courage, de beaucoup d’inspirations tout en les invitant à ne pas paniquer durant la composition.

« Je les invite à bien lire les épreuves avant de répondre aux questions. Aussi, je les souhaite une très bonne réussite et une très bonne chance tout au long de la session. » a conclu M.Segda.

En rappel pour la présente session au Passoré, le nombre de candidats a connu une légère hausse par rapport à l’année dernière d’autant plus que le nombre total était estimé à 3175 candidats.

Les premiers résultats sont attendus le 16 juillet 2021.

Agence d’information du Burkina

Zézouma Elie SANOU

(AIB-Passoré)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here