Burkina-Agriculture-Coopération

Une institution panafricaine veut aider le Burkina à éradiquer la faim d’ici à 2030

Ouagadougou, 06 juillet 2021 (AIB)-L’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA) veut aider le Burkina Faso à atteindre l’objectif zéro faim d’ici à 2030, a appris mardi l’AIB.

«Nous nous sommes convenus d’aller diligemment vers la réalisation des interventions pour permettre au Burkina Faso d’atteindre l’objectif zéro faim», a déclaré lundi, le président du Conseil d’administration de l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA), Hailemariam Dessalegn Boshe.

M. Boshe cité par le quotidien Sidwaya, s’exprimait à l’issue d’une audience avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

L’AGRA compte renforcer le système agricole burkinabè à travers la mise en place de semences améliorées  au profit des petits producteurs et d’un écosystème pour une bonne marche du secteur agricole, a-t-il ajouté.

Hailemariam Dessalegn Boshe a affiché son soutien aux initiatives du président Roch Kaboré que sont notamment : «Assurer à chaque enfant en âge scolaire, au moins un repas équilibré par jour» et «Produire un million de tonnes de riz par an».

L’AGRA, créée en 2006, est une organisation qui cherche à transformer l’agriculture africaine d’un modèle de subsistance en entreprises solides qui améliorent les moyens de subsistance des ménages agricoles du continent.

Agence d’information du Burkina

bh/ao/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here