Komondjari : Sensibilisation autour de la  Chimio-prévention du paludisme saisonnier chez les enfants

Gayérie, (AIB)-Ce jour lundi 5  juillet 2021, le district sanitaire de Gayéri a organisée une journée de plaidoyer pour la mise en œuvre de la Chimio-Prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de 3 à 59 mois au titre de l’année 2021.

C’était sous la présidence de Monsieur Ibrahim BOLY, Haut-Commissaire de la province de la Komondjari.

Toutes les couches socio-professionnelles y étaient représentées. L’objectif principal de la rencontre était de faire un plaidoyer aux invités de servir de relai d’information et de sensibilisation auprès des populations pour une campagne réussie.

La rencontre fut animée par Monsieur le Haut-Commissaire de la province et M. Moubarak TEGNERI, médecin au CMA de Gayéri, représentant le médecin chef, empêché.

Selon Monsieur le Haut-Commissaire de la province, le paludisme demeure un problème majeur de santé publique au Burkina Faso, particulièrement chez les enfants de moins de cinq ans qui payent le plus lourd tribut.

En effet,  en 2020, dans le district de Gayéri, il était responsable de 89 048 cas de maladies dans les formations sanitaires avec 38 décès; soit un taux d’environ 1/100 d’où la nécessité de cette campagne de Chimio-prévention qui consiste à administrer les médicaments antipaludiques aux enfants de 3 à 59 mois pendant la période de forte transmission en vue de les protéger contre cette maladie.

Cela permettra de réduire la morbidité et la mortalité liées à cette endémie.

Au cours des différents passages mensuels pour la Chimio-Prévention Saisonnière, des dépistages de la malnutrition aigüe sévère seront effectués chez des enfants ciblés. Cela permettra de prévenir les complications chez les souffrants de malnutrition aigüe sévère.

Il renchérit que l’administration de la Chimio-Prévension saisonnière a fait ses preuves par la baisse d’environ 75%de l’ensemble des accès palustres, la diminution d’environ 75%, les accès palustres graves, la diminution de la mortalité infantile d’environ 1/1000 et la réduction de l’incidence de l’anémie modérée et sévère.

En rappel, en 2020, la campagne de Chimio-Prévention du Paludisme  Saisonnier(CPS) a été mise en œuvre dans le district de Gayéri et au cours de cette campagne 27 793 enfants avaient reçu les 03 doses de traitement faisant baisser la mortalité et la morbidité chez les enfants de moins de cinq (05) ans dans la Komondjari.

Agence d’information du Burkina

NB: Photo d’illustration

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here