Gnagna : Des manifestants dénoncent la dégradation du climat sécuritaire

 Bogandé, 04 juillet 2021(AIB)- Des manifestants ont arpenté les rues de la ville de Bogandé ce dimanche 4 juillet 2021,  à l’appel du chef de file de l’opposition politique (CFOP) burkinabè. Ils sont allés remettre leur message au Haut-commissaire de la Gnagna.

 C’est autour de 9 heures 03 minutes que la marche du CFOP contre l’insécurité a débuté à Bogandé. Le répondant du CFOP à Bogandé Djingri Fidel Diabouga et les manifestants ont arpenté les artères de la ville de Bogandé réclamant de la part du gouvernement plus de d’actions dans la lutte contre l’insécurité.

« Soutien aux FDS, VDP et Koglweogo » ;  » Hommage aux victimes du terrorisme », tels  sont les messages que l’on pouvait lire sur les banderoles des marcheurs.

Après avoir parcouru les rues de la ville, ils ont convergé vers le haut-commissariat où ils ont été reçus par Laurent BADO, Haut-commissaire de la Gnagna. Tout en félicitant les manifestants pour la démarche, le haut-commissaire a promis transmettre leur message à qui de droit, dans un bref délai.

Pour Djingri Fidel Diabouga répondant du CFOP dans la Gnagna, c’est une satisfaction qui se dégage avec la mobilisation des populations venus des quatre coins de la province de la Gnagna.

«La marche s’est déroulée conformément à l’esprit du chef de file de l’opposition, de façon  pacifique et silencieuse» déclare le répondant du CFOP à Bogandé.

« L’objectif est de réclamer  une meilleure gouvernance pour plus de sécurité pour tous les citoyens burkinabè » a-t-il précisé.

Agence d’information du Burkina

Oyé Ardjima Yempabou TINDANO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here