Burkina-Développement-Plan-Projet

Burkina : Le nouveau référentiel de développement compte mobiliser près de 19 mille milliards de FCFA

Ouagadougou, 02 juillet 2021(AIB)- Le nouveau référentiel de développement qui sera bientôt transmis au gouvernement, compte mobiliser près de 19 mille milliards de FCFA pour la mise en œuvre des différents chantiers, a affirmé vendredi le premier ministre Christophe Dabiré.

« Le projet de référentiel que nous allons présenter au président du Faso  (Roch Kaboré) est chiffré à environ 19 mille milliards de FCFA », a déclaré le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré.

Le chef du gouvernement venait de présider vendredi, une session du comité d’orientation et de supervision du dispositif d’élaboration du référentiel national de développement (RND, 2021-2025).

Le Premier ministre dit être confiant pour la levée de ces ressources car selon lui, 60 à 64% des fonds seront mobilisés à l’interne.

«L’axe principal de notre (référentiel de) développement économique et social, c’est la résilience, la sécurité, la paix et la cohésion sociale», a affirmé Christophe Dabiré.

Le Burkina Faso subit depuis avril 2015 dans plusieurs de ses localités, des attaques terroristes qui ont causé la mort de plusieurs centaines de personnes, de nombreux blessés, le déplacement de près de 1,3 millions de personnes et la fermeture de milliers d’écoles et de centres de santé.

«Si nous évacuons toutes ces préoccupations à la base nous allons maintenant voir comment nous allons construire des écoles, mettre en place des centres de santé, continuer à réaliser la gratuité des soins pour les femmes et les enfants », a estimé le Premier ministre.

M. Dabiré a indiqué que le document qui sera transmis au gouvernement pour examen, a passé par plusieurs étapes et a été entièrement rédigé par des experts nationaux.

Christophe Dabiré a rappelé que le Plan national de développement économique et social  (PNDES), exécuté entre 2016 et 2020, a coûté près de 15 mille milliards de FCFA.

«Notre pays a réussi de grandes choses malgré les difficultés que nous avons connues», s’est réjoui le chef du gouvernement burkinabè.

Agence d’information du Burkina

kar-oa/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here