Burkina-Presse-Revue

Examens scolaires et divorce de Gbagbo, à la Une des journaux burkinabè

Ouagadougou, 22 juin 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent largement la demande de divorce de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo d’avec son épouse Simone, sans oublier des faits de société dont  la composition des examens scolaires qui démarre aujourd’hui.

Le quotidien national Sidwaya présente en première page, l’image du ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation  et de la Promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro qui dit ceci: «J’ai une pensée pour tous les élèves déplacés».

Les propos du ministre sont extraits de sa déclaration à l’occasion de la composition des examens scolaires qui commencent ce mardi sur toute l’étendue du territoire nationale.

Il s’agit du Certificat d’études primaires (CEP), du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et le Brevet d’études professionnelles (BEP).

Pendant ce temps, le journal privé Le Pays publie le même message du premier responsable du département en charge de l’éducation avec comme titre : «CEP, BEPC, session 2021 : Le ministre Stanislas Ouaro appelle les candidats à un +comportement responsable+».

De son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, se contente d’afficher : «Examens scolaires 2021 : Candidats, à vos marques !».

Le même journal consacre sa première page à la demande de divorce de Laurent Gbagbo, mettant en exergue l’ancien président de la Côte d’Ivoire et son désormais ex-épouse, avec titre : «Mariage avec Simone là c’est gnagami (mélangé, en langue nationale dioula, Ndlr)».

A ce sujet, Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, laisse lire à sa Une : «Côte d’Ivoire : Gbagbo demande le  divorce avec Simone (Avocat)».

Dans son commentaire le journal fait remarquer que l’homme (Laurent Gbagbo) n’aura pas attendu de finir de déballer ses valises avant de commencer le manage dans son foyer.

«Quatre jours après avoir regagné son pays natal après une dizaine d’années à la Cour pénale internationale, Laurent Gbagbo a annoncé son intention de se séparer de son épouse Simone Ehivet Gbagbo», écrit Aujourd’hui au Faso.

Le journal croit savoir que la demande de divorce introduite au Tribunal de première instance d’Abidjan, hier lundi par son avocat Maître Claude Mentenon, intervient après environ 32 ans de mariage.

Les journaux évoquent aussi l’arrestation à Ouagadougou d’un groupe de présumés délinquants spécialisés dans la fraude de documents relatifs au dédouanement de marchandises.

Ainsi, Aujourd’hui au Faso arbore : «Fraude de marchandises, faux et usage de faux : Six faux transitaires dans les mailles de la Police», informant que les présumés délinquants ont été présentés, hier lundi lors d’une conférence de presse animée par les premiers responsables du Commissariat de Police de Nongr-Maasom.

A ce propos, Le Pays titre : «Lutte contre la fraude : Des délinquants qui se faisaient passer pour des douaniers et des transitaires, aux arrêts».

Quant à L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, il mentionne : «Banditisme : Oussou (chef de la bande) et ses compagnons mis aux arrêts».

Agence d’information du Burkina

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here