Burkina-Sport-Finale

Sport/Nayala : L’apothéose d’un tournoi de football mobilise à Koin

 

Toma, le 1er juin 2021 (AIB) – La finale de la deuxième édition de la coupe ‘’Koinbienkö’’ a mobilisé, le samedi 22 mai dernier, les filles et fils du village de Koin, dans la province du Nayala (chef-lieu, Toma).

 Cette finale marquait l’apothéose d’un tournoi de football qui a débuté en mars dernier et qui a mis en compétition six équipes. Il s’agit de l’équipe de chacun des cinq quartiers du village de Koin et de l’équipe du village de Yayo.

Elle  a apposé les équipes ‘’Yardan Sport’’ (équipe du quartier Kiènimpiè) et ‘’Godo Dan Sport’’ (équipe du quartier Tolopiè) sur un terrain pris d’assaut par les habitants et invités du village.

Après une première partie vierge, c’est ‘’Godo Dan Sport’’ qui a ouvert le score. Environ quinze minutes plus tard, ‘’Yardan Sport’’ sonne l’égalisation.

S’est ensuivie une hausse particulière de l’adversité qui s’est soldée, à huit minutes de la fin du match, par le deuxième but de ‘’Yardan Sport’’.

Le sort de cette finale a ainsi été scellé. ‘’Yardan Sport’’ en sort alors victorieuse, avec à la clef, un trophée, un lot de ballons et une enveloppe d’argent.

Au nombre des invités de marque se trouvaient Sylvain Ouédraogo, représentant le ministre en charge des sports, parrain de l’événement.

Il y avait également les co-parrains que sont Issaka Zoungrana et Dr Cyriaque Paré (ex-président de l’association Koinbienkö), respectivement Directeur général de l’ABNORM (Agence nationale burkinabé de normalisation, de la métrologie et de la qualité) et Chercheur au CNRST (Centre national de la recherche scientifique et technologique).

Le représentant du ministre des sports a salué l’initiative de ce tournoi qui, selon lui, cadre parfaitement avec la politique nationale du sport qui se veut résolument promotrice du sport de masse.

Il a également remercié et félicité les filles et les fils du village de Koin pour l’organisation du tournoi.

Sylvain Ouédraogo a estimé que le match a été « très spectaculaire ». A son avis, la forte mobilisation de la population témoigne d’une dynamique de solidarité et de cohésion sociale.

Tout en remerciant les responsables de l’association ‘’Koinbienkö’’ pour le choix porté sur lui comme co-parrain, le Directeur général de l’ABNORM a témoigné de son admiration pour la mobilisation et pour la qualité du match.

L’occasion de cette finale, le président de l’association ‘’Koinbienkö’’, Francis Paré, l’a opportunément saisie pour, à la fois, exprimer des mots de remerciement, et inviter ses frères et sœurs à davantage de mobilisation en faveur de la perpétuation du tournoi et d’autres causes qui intéressent le village.

A noter que le match a été précédé, dans la matinée, par une course cycliste féminine qui a enregistré au départ, neuf inscrites, mais huit cyclistes à l’arrivée. La tête du peloton a reçu un vélo et des billets de banque.

 

Agence d’information du Burkina

FP/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here