Tikiéné Roamba engagé à assurer une meilleure communication gouvernementale dans le Plateau central 

Ziniaré, 12 mai 2021 (AIB) – Le tout premier directeur régional de la Communication du Plateau central, Tikiéné Roamba s’est engagé mardi, à mieux relayer l’action gouvernementale et à promouvoir l’image de la région.

La région du Plateau central a son tout premier directeur régional de la Communication et des Relations avec le Parlement.

Nommé le 14 avril 2021 en Conseil de ministres, Tikiéné Roamba a effectivement été installé, mardi 11 mai 2021, dans ses nouvelles fonctions, par la gouverneure Fatoumata Bénon.

Dans sa lettre de mission, l’administrateur du cinéma et de l’audio-visuel de formation est chargé désormais d’être l’interface entre l’administration régionale et la presse nationale et le Parlement.

Il doit aussi veiller à l’effectivité du droit des citoyens à l’information, à la déclinaison et à l’appropriation d’une stratégie de communication pour le développement du ministère pour la mise en œuvre de sa vision 2021-2025 au niveau régional, a souligné le chef de mission, Victorien Aimar Sawadogo.

Tikiéné Roamba a été invité à concevoir et mettre en œuvre un portail régional d’informations et de communications interactives, afin d’améliorer la diffusion de l’information gouvernementale au niveau régional et de promouvoir la région.

Pour ce faire, le nouveau directeur régional peut compter sur la gouverneure du Plateau central. Elle a pris l’engagement de créer toutes les conditions nécessaires pour qu’il «donne plus de visibilité» à la région.

«2021 est l’année du Plateau central. De nombreuses activités s’y mènent dans le cadre de la fête de l’indépendance. Les populations veulent savoir ce qui est fait. C’est un professionnel qui va nous épauler à donner de la visibilité à tout ce qui est fait», a-t-elle expliqué.

Entouré par sa famille, ses amis et collaborateurs, il a traduit sa reconnaissance au ministre de la Communication pour la confiance placée en lui.

«Avant j’étais dans l’information, aujourd’hui c’est la communication. C’est un autre challenge. Il s’agira de faire la promotion de la région et une meilleure communication du gouvernement au niveau local. Je sais compter sur tout le monde, c’est ensemble que nous pourrions réussir cette mission», a-t-il dit.

Agence d’information du Burkina

DS/ata/ak

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here