Burkina-Enseignement-Université-Indemnisation

 

Université Thomas Sankara : Plus de 4 milliards de FCFA pour indemniser les personnes affectées

 

Ouagadougou, 5 mai 2021 (AIB) – Plus de quatre milliards de FCFA ont été mobilisés pour indemniser les personnes affectées par la construction de l’Université Thomas Sankara (UTS), a annoncé mercredi, le président de ladite université, Professeur Adjima Thiombiano.

Selon le Pr Adjima Thiombiano, « à l’heure actuelle, après évaluation et dans l’attente de réclamations, l’indemnisation des personnes affectées par la construction de l’UTS  tourne autour de 4 milliards et demi de FCFA ».

Cette somme est susceptible d’augmenter autour de cinq milliards de FCFA  avec la session de réclamation qui doit bientôt s’ouvrir, a-t-il précisé.

Le président de l’Université Thomas Sankara (UTS) s’exprimait mercredi matin, lors d’une cérémonie de remise de chèques, au sein de l’établissement, situé à la périphérie Est de Ouagadougou.

Il a indiqué que les personnes concernées par l’indemnisation sont rangées en trois catégories. «Il y a les propriétaires terriens qui sont au nombre de 396, les acquéreurs au nombre de 365 et les exploitants au nombre de 84».

Le Pr Adjima Thiombiano a expliqué que les montants sont attribués en fonction de l’investissement de chaque personne affectée. Selon le directeur des études et de la planification de l’UTS, Issa Kéré, les montants vont de 26 000 à près de 180 millions de FCFA.

En plus des montants, le professeur Adjima Thiombiano a indiqué qu’ils ont également dégagé à l’intérieur de la superficie de l’UTS, près de 364 hectares qu’ils ont parcellés après avoir obtenu l’autorisation de lotir.

Ces parcelles ont été attribuées à toutes les catégories des populations affectées, a-t-il affirmé.

Pour aboutir à ce résultat, le professeur Thiombiano a expliqué qu’il a fallu recenser les personnes affectées par le projet ainsi que leurs biens.

Au terme de ce recensement, ils ont constaté un décalage entre les déclarations concernant les superficies des champs et la réalité du terrain, notamment un surplus de près de 250 hectares.

«Il fallait d’abord rentrer dans une phase de négociation avec les populations pour pouvoir stabiliser les superficies. Cela nous a pris pratiquement une année et demie et à l’issue de cela, il fallait rentrer dans la phase proprement dite d’évaluation financière», a-t-il affirmé.

Le processus de recensement des personnes affectées jusqu’à l’indemnisation ce jour a pris plus de cinq ans.

Le chef du village de Koanda, Marc Kaboré a, au nom de toutes les personnes affectées, exprimé sa reconnaissance au gouvernement et s’est dit satisfait d’avoir reçu son chèque.

Créé par décret, le 12 décembre 2007 sous le nom d’université Ouaga II, ce temple du savoir a été rebaptisé et inauguré Université Thomas Sankara, le 15 octobre 2020.

Le siège de l’université est situé dans la commune de Saaba, à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou.

Agence d’information du Burkina

OA-bh/wis/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here