Burkina-Administration-Economie-Caisse-Difficultés

Burkina : Quatre ans après sa création, la Caisse des dépôts peine  à centraliser ses fonds, (resp.)

Ouagadougou, 04 mai 2021(AIB)-Quatre ans après sa création, la Caisse des dépôts et consignations n’a toujours pas pu mobiliser ses ressources auprès de la Poste Burkina Faso, de la CARFO et de la CNSS, a affirmé son Directeur général, Paul Kaba Thiéba, qui espère que cette centralisation se fera bientôt.

La centralisation des ressources «n’est pas effective mais nous espérons qu’elle va se réaliser bientôt afin de nous permettre de financer les investissements en appui à la politique du gouvernement et au Référentiel national de développement» a indiqué le Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) Paul Kaba Thiéba, dans une interview publiée, mardi par le quotidien public Sidwaya.

M. Thiéba a expliqué que selon les articles 18 à 26 de la loi 023 du 9 mai 2017, portant création de la CDC, la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO), la Poste Burkina Faso et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) doivent transférer leurs réserves à la caisse.

«Aujourd’hui, la Caisse des dépôts et consignations n’a pas de ressources à l’exception de la dotation initiale de vingt milliards de FCFA» transférés à sa création par l’Etat, a précisé Paul Kaba Thiéba.

En mi-avril, le gouvernement a annoncé la création de la Banque postale d’un capital de 15 milliards de FCFA, détenue à 51% par la Poste Burkina Faso.

La Loterie nationale burkinabè (LONAB) et la CARFO vont y également participer chacune avec 1 milliard 200 millions de FCFA et la CNSS avec 1 milliard 50 millions de FCFA, sur la base de l’article 4 de la loi n°025/99/AN du 16 novembre 1999 portant règlementation générale des sociétés à capitaux publics.

«Il me semble que dans l’intérêt du Burkina Faso, la conduite de ce projet doit être pilotée dans le cadre d’une vision cohérente de l’architecture et du fonctionnement de notre système bancaire et financier», a réagi Paul Kaba Thiéba.

En rappel, M. Thiéba a dirigé le gouvernement burkinabè de janvier 2016 à janvier 2019 avant de prendre les rênes de la CDC en juillet 2019.

Agence d’information du Burkina

oa-bh/ata/ak

Lire l’interview en intégralité sur sidwaya.info (cliquez)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here