Burkina-Presse-Revue

Fête du travail, foncier et Tchad, au menu de la presse en ligne burkinabè

Ouagadougou, 1er mai 2021 (AIB) – La presse en ligne burkinabè de ce samedi continue de commenter la situation au Tchad, l’actualité relative au foncier, sans oublier la Journée internationale du travail célébrée ce 1er mai.

«1er Mai/Fête du travail : le message du Pr Séni Mahamadou Ouédraogo», affiche Ouaganews.net, publiant le  message du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, le Pr Séni Mahamadou Ouédraogo, à l’occasion du 1er mai, fête de travail.

Le même site d’information publie également le message du Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré.

Dans son message M. Dabiré réaffirme la disponibilité et la détermination de l’exécutif burkinabè à «toujours œuvrer dans le sens de l’amélioration continue des conditions de vie et de travail des acteurs du public et du privé, dans un environnement apaisé».

Quant à, Fasoamazone.net, il publie le message du Secrétaire générale de la  Confédération générale du travail du Burkina (CGTB), Bassolma Bazié.

Pendant ce temps, Burkina24.com s’est intéressé au message de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) à l’occasion de la fête du travail.

Au même moment, Wakatséra.com titre : «Fête du travail : l’UAS (Unité d’action syndicale) invite les travailleurs et les sans-emplois à une participation active de la commémoration».

Le même site d’information revient sur la conférence de presse animée, hier vendredi à Ouagadougou, par des promoteurs immobiliers du Burkina Faso.

Selon le confrère, les conférenciers ont dénoncé, face à la presse, un «acharnement» de l’autorité qui les «rend coupables de tous les maux qui minent le foncier au Burkina Faso».

Pour sa part, Lefaso.net revient sur une manifestation dans la capitale burkinabè, en lien avec la situation en république du Tchad, une dizaine de jours après le décès du président Idriss Déby,

Le journal en ligne affiche : «Tchad : Le Collectif des Tchadiens indignés au Burkina exige une transition purement civile», rapportant que le Collectif des Tchadiens indignés a tenu un sit-in ce vendredi 30 avril 2021, devant l’ambassade du Tchad au Burkina.

«Masbé Ndegar et ses camarades ont demandé la démission du Conseil militaire de la transition (CMT) qu’ils qualifient de +putschiste+», écrit Lefaso.net.

Et d’ajouter que le meneur des manifestants «exhorte la France à mettre fin à son soutien avec ces derniers (putschistes».

Zoodomail.com, de son côté, met en exergue la «déclaration des organisations citoyennes du Tchad, des panafricanistes et des amis d’Afrique» relative avec la situation tchadienne.

 

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here