Burkina-Droits-CNDH-Membres-Installation

Burkina/Droits humains : Deux groupes de travail installés pour prévenir les crises

Ouagadougou, 29 avril 2021 (AIB) – La Commission nationale des droits humains (CNDH) a installé jeudi, un groupe de travail sur la prévention des conflits, abus et atrocités et annonce l’installation demain vendredi, d’un autre groupe sur l’accès des victimes à la justice.

Selon le président de la CNDH, Kalifa Rodrigue Namoano, les membres des groupes doivent «collecter des informations sur les situations de crise, suivre la situation des droits humains de manière générale, notamment dans les régions du Nord, du Centre-nord, du Sahel et de l’Est».

M. Namoano a indiqué que munis de ces informations, ces membres pourront les interpeller chaque fois qu’il faut, afin qu’ensemble ils puissent éviter la survenue «d’un certain nombre de crises et éviter d’aller tout le temps vers des enquêtes et sur des allégations de violations des droits humains».

Les membres de ces deux groupes de travail proviennent de la région du Centre et des régions citées plus haut.

La mise en place de ces deux groupes de travail s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme «Droits humains et accès à la justice», lancé le 10 novembre 2020.

Le programme est financé par l’USAID et appuyé par un consortium de partenaires que sont l’Association du Barreau américain initiative pour l’Etat de droit (ABA-ROLI), Freedom House, Search for common ground et pact.

La Commission nationale des droits humains (CNDH) est une institution publique de l’Etat chargée de la promotion et de la défense des Droits humains au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

HB/wis/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here