Burkina-Presse-Revue

Terrorisme, vie chère et  corruption,  en couverture des quotidiens  burkinabè

Ouagadougou 28 avril 2021 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce mercredi, commentent  la hausse des prix des produits de  grande consommation, le suivi des projets routiers par le  Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC), sans  oublier l’attaque terroriste de Pama, dans la région de l’Est.

«Attaque Pama : 3 expatriés et un  Burkinabè tués », arbore à sa Une, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga.

Selon le journal, le lundi 26 avril 2021, deux journalistes espagnols, un Irlandais et un membre des Forces de défense de sécurité (FDS) ont été enlevés sur l’axe Fada- Pama dans la région de l’Est.

Et de mentionner que  les choses ont évoluées négativement le lendemain mardi  car les  quatre personnes ont été tuées  par  des hommes  armés non identifiés dans la localité.

De son côté, le quotidien privé Le Pays affiche à sa Une : «Pama : Les corps sans vie des expatriés enlevés, retrouvés ».

Le confrère à travers sa rubrique «Révélations » précise  que l’équipe est tombée  dans une embuscade au cours de leur excursion et ont été exécutés par les assaillants.

Le journal public Sidwaya  dans sa rubrique «On murmure» titre : « Attaque à Pama : Les trois  expatriés auraient été  exécutés».

Le quotidien  affirme que selon les médias nationaux et internationaux, les trois expatriés ont été exécutés par les membres des groupes armés qui les avaient enlevés.

Au sujet de la hausse des produits de première nécessité, Le journal Le Pays   écrit : «Augmentation des prix des denrées de grande consommation : La CCVC met en garde le pouvoir».

A l’en croire, la Coalition de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) de la ville de Ouagadougou s’est insurgée hier mardi, contre l’Etat sur la hausse des produits de  grande consommation au Burkina.

A lire le journal, le responsable de la Coalition Dominique Yaméogo  note entre autres,  l’augmentation du prix  des hydrocarbures, des  céréales,  du logement, de l’électricité et de l’eau.

Le quotidien édité à Bobo-Dioulasso, L’Express du Faso, quant à lui,  rapporte que «la CCVC dénonce la politique antisociale du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir) ».

D’après lui, la coalition tout en dénonçant la politique antisociale du  parti au pouvoir et alliés, appelle la population à renforcer les différentes structures de la  CCVC existantes dans  les arrondissements.

Le journal public Sidwaya montre dans ses colonnes : «Hausse des prix des produits de grande consommation : L’interpellation des Coalition contre la vie chère».

Sous un autre registre, L’Observateur Paalga,  titre à sa Une : «Suivi citoyen travaux routiers : Le REN-LAC livre son chantier».

Le journal souligne que le  Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) a mené une enquête  sur les travaux routiers dont la restitution  a eu lieu hier mardi 27 avril 2021 à Ouagadougou.

Le doyen des quotidiens privés  du Burkina  renchérit que le  REN-LAC demande l’implication des populations dans le choix des sites de réalisation des routes.

Pour sa part,  le quotidien privé Le Pays met en exergue : «Route Diapaga-Tansarga- Frontière du Bénin : Le REN-LAC note un taux d’avancement de 2,75%».

Selon le journal,  cette démarche du Réseau débuté en 2018 vise à contribuer à la qualité  des infrastructures réalisées par l’Etat burkinabè.

Agence d’information du Burkina

NO-MSS/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here