Burkina-Société-Produit-Prix

Burkina : Une coalition dénonce la flambée des prix des produits de grande consommation

Ouagadougou, 27 avril 2021 (AIB) – La Coalition de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) a dénoncé mardi, la flambée des prix des produits de grande consommation qui prennent à contrepied des promesses électorales du parti au pouvoir.

Le porte-parole de la CCVC, Dominique Yaméogo a dénoncé l’augmentation des prix des sacs de riz, de mais, de sorgho, du sucre, de l’huile, etc.

A cela, il a cité également l’augmentation du prix des hydrocarbures, du gasoil et du super 91 ainsi que la bouteille de gaz de 12,5 kg.

Il a déploré que ces augmentations interviennent au lendemain des élections couplées (présidentielle et législatives du 22 novembre 2020), aux cours desquelles, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP-au pouvoir) «a fait couler l’argent à flot sans vergogne» et fait des promesses sans lendemain.

Selon Dominique Yaméogo, «cette énième hausse laisse voir le peu d’intérêt du pouvoir MPP face à la misère des populations des villes et campagnes».

Il a indiqué que les autorités entretiennent de «faux espoirs» envers la jeunesse concernant l’entreprenariat tout en refusant la réouverture des usines Faso-Fani, Brafaso et l’usine de  tomate de Ziniaré qui pourraient  créer des milliers d’emplois au profit des jeunes.

Le porte-parole de la CCVC a invité la population de  Ouagadougou à se mobiliser davantage pour une prise en compte de leurs préoccupations par les autorités.

Agence d’information du Burkina

MSS/NO/wis/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here