Site icon AIB – Agence d'Information du Burkina

Coopération, agriculture et foncier  au menu de la presse burkinabè

Burkina- Presse-Revue

Coopération, agriculture et foncier  au menu de la presse burkinabè

Ouagadougou, 20 avril (AIB) – Les quotidiens burkinabè  évoquent à leur Une,  la  diplomatie entre le Burkina Faso et la Suisse, la 22e édition de la Journée nationale du paysan (JNP) sans oublier la question foncière.

«Gestion foncière au Burkina : 21 jours pour toiletter les textes », écrit à sa Une, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga.

Selon le journal privé, les membres du comité interministériel sur les mesures conservatoires d’urgences en matière de gestion foncière ont été installés  hier lundi 19 avril 2021 à Ouagadougou, par le ministre en charge de l’Administration territoriale Clément Sawadogo

Le confrère note que les membres ont un délai de  21 jours pour  faire des propositions au gouvernement pour une meilleure gestion du foncier au Burkina.

Dans la même veine le journal privé, Le Pays titre : «Gestion foncière au Burkina Faso : Vers des mesures conservatoires d’urgences».

A l’en croire, les missions du comité seront entre autres, l’élaboration d’une feuille de route assortie d’un budget pour la mise en œuvre des mesures d’urgences,  l’installation d’une commission de réflexion sur la refonte globale des textes législatifs et règlementaires régissant la gestion foncière au Burkina.

Pour sa part, le journal  public Sidwaya  affiche à sa manchette : «Crise foncière : Une commission va plancher sur des mesures urgentes».

Pour le quotidien d’Etat,  la panoplie des textes en matière foncière avec des dispositions contradictoires combinés aux actions non harmonisées,  des différents acteurs opérant sur le terrain et la promotion immobilière font de la question,  une véritable bombe à retardement.

D’après lui, le ministre Clément Sawadogo explique que le gouvernement doit prendre des mesures  afin de mettre fin à une situation qui est en train de l’échapper.

Toujours  dans la même dynamique, le quotidien privé L’Express du Faso, édité à Bobo-Dioulasso, révèle  à sa Une : question foncière, Bénéwendé ouvre lentement la boîte de pandore ».

Dans le domaine de la coopération bilatérale, L’observateur Paalga  note à sa Une : «Conseil national suisse : Un paysan helvète au parlement burkinabè».

Le journal précise que le président du Conseil national de la confédération suisse, Andreas Aebi séjourne au Burkina dans le cadre du lancement du nouveau programme de développement pour les 5 prochaines années.

Le doyen des quotidiens burkinabè  signale que l’hôte a livré hier lundi à la représentation nationale, un discours sur la coopération entre les deux  pays qui est vieille de 47 ans.

Le journal public de Sidwaya, pour sa part, mentionne à  manchette : « Burkina – Suisse : Le renforcement de la coopération en ligne de mire ».

A le (journal) lire, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré  a échangé hier à Ouagadougou  avec le président du Conseil de la fédération suisse sur  le renforcement de la coopération entre les deux.

A propos  de la 22e édition de la journée nationale du paysan (JNP)  Sidwaya  écrit : «22e journée nationale du paysan : Les préparatifs se déroulent », selon le ministre Salifou Ouédraogo.

Selon le journal, le ministre en charge de l’Agriculture, Ouédraogo  a affirmé hier lundi au cours d’un point de presse que le comité d’organisation de22e journée de la journée nationale du paysan est prêt  pour accueillir le 23 avril prochain  les festivités à Manga.

Les quotidiens privés l’Observateur Paalga et Le Pays  soutiennent que seulement 400 délégués sont attendus à la fête agricole dans la région du Centre-Sud, à cause de la maladie à coronavirus.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

Quitter la version mobile