Burkina-Société-Religion

Burkina : Un Imam critiqué après des mises en garde sur l’utilisation des réseaux sociaux

Ouagadougou, 15 avril 2021(AIB)- En invitant les jeûneurs à faire attention aux commentaires, aux visuels et aux pertes de temps sur les réseaux sociaux, l’Imam Lassané Sakandé s’est attiré jeudi, les foudres d’internautes qui ont surtout retenu de lui, que «les Réseaux sociaux sont sources de péché».

«Les réseaux sociaux sont sources de péché..», a affiché en sa Une le quotidien Le Pays, annonçant une interview que lui a accordée l’Imam Lassané Sakandé, du Cercle d’études, de recherches et de formations islamiques (CERFI), dans le cadre du mois de Ramadan.

«Le jeûne sera sans valeur s’il se limite à l’abstention de manger, de boire, et d’avoir de relations intimes. Le jeûneur doit non seulement s’adonner aux actes pieux, mais surtout éviter les péchés», explique l’Imam Sakandé dans les colonnes de Le Pays, ce jeudi.

Il poursuit en disant que certains facteurs dont les réseaux sociaux et l’incivisme, sont de nature à compromettre, la qualité du jeûne.

«En effet, les réseaux sociaux sont sources de péché à travers le regard, les commentaires et les pertes inutiles de temps, si l’on n’y prend garde», a estimé Lassané Sakandé.

Toutefois, probablement, sur la seule base de la manchette du journal publiée sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont critiqué le leader religieux.

«Oui oui c’est ça même, « les réseaux sociaux sont des sources de péchés », mais nous autres sommes dedans et l’assumons entièrement ! », peste l’internaute Naïm Touré dont le poste sur Facebook a suscité près de 600 commentaires en début de soirée.

«Les effets du jeûne certainement. Pourtant le FAIB Burkina, L’AEEMB Burkina (structures musulmanes, ndlr) etc… sont sur les réseaux sociaux. Dosons un peu car Allah est miséricorde! », ironise l’internaute Madi de Eddie Ouédraogo.

Le journaliste Mahamadi Ouédraogo connu son le nom de Mdi Ouédraogo n’est pas du même avis.

«Les réseaux sociaux sont une opportunité pour promouvoir le bien et récolter des mérites auprès de Dieu. Mais si tu prends les réseaux sociaux pour dénigrer, calomnier, escroquer, mentir, chercher palabre où y a n’en pas, là tu es en train de commettre des péchés. C’est à cause de ça qu’un Imam a dit que les Réseaux Sociaux sont une source de péché, il a bien dit une source. Une source, ça veut dire que c’est donner à tout le monde et c’est l’usage qui te fait savoir si c’est un bien ou un mal pour toi», argue-t-il.

Agence d’information du Burkina

mss-ata/ak

Photo d’archive: CERFI

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here