Issiaka Segda (au milieu) a invité toute la population à soutenir davantage les détenus.

Passoré : Une collecte de fonds en faveur des prisonniers du 15 avril au 15 mai

Yako, 08 avril 2021(AIB)-La maison d’arrêt et de correction de Yako (MACY) a annoncé le 02 avril, une collecte de fonds, prévue du 15 avril au 15 mai, afin de contribuer à améliorer les conditions de détention de près de 80 pensionnaires.

Les détenus de la maison d’arrêt et de correction de Yako font face à d’énormes difficultés. Des difficultés liées entre autres à l’alimentation, à un besoin en produits médicamenteux et tout autre objet pouvant offrir du sourire aux pensionnaires de la maison.

C’est le constat fait par le Haut-commissaire du Passoré, Issiaka Segda et ses collaborateurs que sont les services judiciaires à l’occasion d’un cadre d’information et d’échanges sur l’organisation d’un mois de solidarité en faveur des détenus.

Présidée par le Haut-commissaire de la province, trois points étaient à l’ordre du jour. Il s’est agi dès lors à dresser le bilan de la première édition tenue du 9 janvier 2019 et de proposer des activités à cette occasion.

Il va s’agir entre autres d’organiser des émissions radiophoniques, une journée sur l’assistance judiciaire, des journées portes ouvertes.

A l’issue des  échanges, les participants, au nombre de 25 se sont accordés sur la date du 15 avril au 15 mai 2021, période à laquelle des fonds seront collectés.

Les participants se sont engagés à relayer les informations à tous ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement.

En effet, ils ont indiqué que les dons de toutes natures et utiles pour les détenus seront remis au cours cérémonie officielle qui est prévu se tenir, le 4 juin 2021 prochain.

Le directeur de la maison d’arrêt et correction de Yako, Jean Marie Kabré a montré sa satisfaction à l’ensemble des participants qui n’ont pas marchandé.

«Lorsqu’on incarcère des gens qui sont privés de leur liberté et qui ne mènent pas d’activités, il va sans dire que des difficultés peuvent exister», a dit Jean Marie Kabré.

Pour lui, la mise en œuvre d’une telle initiative de solidarité va aider les agents et les pensionnaires de la maison à résoudre les différents problèmes auxquels ils sont confrontés dans cet endroit non enviable au regard des difficiles conditions de vie.

C’est pourquoi, il lance cet appel à contribution à l’endroit de la population et des différents services déconcentrés de l’Etat dans la localité à leur faveur.

«Ces gestes vont redonner du souffle aux détenus qui vont comprendre qu’ils ne sont pas les oubliés de la société.» a déclaré M. Kabré.

Toutefois, il a été demandé à tous de relayer l’information auprès de l’ensemble de la population ainsi qu’aux fils et filles ressortissant du Passoré.

Les organisateurs de ce mois d’entraide ont précisé que des dispositifs seront mis en place dans certains services de la de la ville afin de faciliter la tâche de collecte aux personnes désireuses d’aider les bénéficiaires

Zézouma Elie SANOU

(AIB-Passoré)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here