Burkina-Société-Stupéfiants-Lutte

 La consommation de la chicha interdite dans la capitale burkinabè

 Ouagadougou, 08 avril 2021(AIB)-Le maire de Ouagadougou Armand  Beouindé a interdit la consommation de la chicha, afin dit-il, pour lutter entre autres, contre le trafic des stupéfiants et la prostitution.

«La consommation de la chicha dans la commune de Ouagadougou dans les lieux publics, clos ou non, est interdite», a écrit le maire de la capitale burkinabè Armand Beouindé, dans un arrêté en date du 06 avril 2021.

Selon le maire, cette mesure vise à lutter contre la prolifération des bars à chicha, le proxénétisme, la prostitution, le racolage et le manque d’hygiène.

  1. Beouindé a ordonné les responsables de débit de boissons et autres établissements recevant du public,  a affiché de façon apparente, l’interdiction de consommer la chicha, sous peine de fermeture ou de retrait de l’autorisation d’ouverture.

La chicha est une pipe à eau permettant de fumer du tabac ou d’autres substances. Elle comporte des tuyaux permettant à plusieurs utilisateurs d’inhaler en même temps.

 Agence d’information du Burkina

my-ata/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here