Certains bénéficiaires ont posé avec les responsables de l'association avant la remise du don.

Bam : L’association APBY va soutenir 1800 personnes vulnérables

Kongoussi, (AIB)-L’Association Pag la Biig Yidgri (APBY) a lancé le 3 avril 2021, un projet de plus de 10 millions de FCFA, visant à soutenir directement 1800 personnes vulnérables et indirectement 4900 autres, entre avril et juillet,  dans six villages du Bam.

 Au vue de la situation humanitaire difficile dans la province du Bam, en raison de la crise sécuritaire et de l’afflux des déplacés, l’Association Pag la Biig Yidgri (APBY), a décidé de jouer sa partition.

Avec l’aide de Custodia Generale Sacro Convento di Assisi, elle a pu mobiliser 10 millions 777 mille FCFA dont 940 mille FCFA de fonds propres afin de soutenir directement 1 800 personnes vulnérables pour la période d’avril à juillet 2021.

Ces bénéficiaires viennent de six villages des communes de Kongoussi, de Rouko et de Guibaré dans la province du Bam.

Pour le directeur exécutif de l’APBY, Isidore P. Ouédraogo, le projet touche prioritairement des personnes vulnérables notamment des femmes et des enfants très pauvres, connaissant des conditions de vie bien difficiles.

Les bénéficiaires directes comprennent 1300 personnes issues de 100 ménages vénérables, de 130 nourrissons victimes de malnutrition, de 200 femmes (dont des déplacées internes) victimes de marginalisation et   d’exclusion sociale et de 170 élèves très pauvres qui ont besoin d’un appui scolaire.

Selon toujours Isidore P. Ouédraogo, le même projet profitera indirectement à   4900 bénéficiaires dans les communes concernées.

Le projet comporte cinq volets qui sont entre autre : la distribution gratuite de vivres , la récupération nutritionnelle d’enfants malnutris et malades, la distribution gratuite de kit d’hygiène et de protection au profit des femmes très pauvres, la distribution gratuite de manuels scolaires aux élèves, etc.

Une des bénéficiaires du projet recevant les vivres des mains du conseiller municipal Patrice Ouédraogo à Rissiam.

Lors de la cérémonie de lancement le 3 avril 2021 à Rissiam, 30 ménages vulnérables ont reçu du riz et de l’huile.

Le conseiller municipal du village Patrice Ouédraogo qui a représenté le chef du village, a salué l’approche et la démarche de l’association.

Pour lui, ce projet contribuera à améliorer les conditions de vie des bénéficiaires. « Je suis très content de l’association APBY parce que nous avons bénéficié de don en vivre ce matin. Au nom du chef du village, je les remercie pour cet élan de solidarité et les invite à poursuivre dans la même dynamique pour toucher le maximum de personnes vulnérables» a-t-il indiqué.

Quant à la septuagénaire   Sophie Ouédraogo bénéficiaire du don en vivre, c’est plus qu’un sentiment de joie qui l’anime. «Je viens de recevoir du riz et de l’huile. Cette aide va beaucoup m’aider et je remercie tous ceux qui ont contribué à ce que nous obtenons cette assistance humanitaires» a-t-elle relatée.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here