Balé: Les populations de Siby célèbrent leurs diversités culturelles

Boromo, (AIB)-Qu’elles soient Winyen, Dafing, Mossi, Nuni, Fulfuldé ou Gourunsi…, les populations de la  commune de Siby  dans les Balé, ont vibré du 3 au 4 avril 2021, au rythme de la richesse de leurs patrimoines culturels.

Le comité d’organisation de la quatrième édition des journées culturelles de Siby a réussi le pari de l’organisation.

En effet du 3 au 4 avril 2021, les populations des huit villages du territoire communal ont communié  autour des valeurs culturelles afin de renforcer leur cohésion sociale d’une part et d’autre part de faire la promotion des danses traditionnelles.

Ainsi le public désormais averti de ce rendez annuel, a pu découvrir le potentiel culturel de la population cosmopolite de Siby à travers les rythmes et danses du terroir mais aussi les valeurs culturelles des peuples Winyen, Dafing, Mossi,Nuni, Fulfuldé, et Gourunsi qui vivent à Siby.

Ces populations selon le maire de la commune, Ganou Issouf, vivent en parfaite harmonie et cette rencontre culturelle leur permet de mieux se découvrir.

«Dans un monde bouillonnant de cultures ou certaines cultures tentent à s’imposer aux autres, il faut  des espaces de ce genre pour la promotion et la sauvegarde des valeurs culturelles héritées de nos aînés afin de les garantir pour les générations futures», a-t-il ajouté.

Ces activités se déroulaient les matinées et soirées, en présence des aînés des différentes communautés.

Les jeunes danseurs, musiciens ou instrumentalistes, ont rivalisé de talents.

Aussi, convient- il de noter la forte mobilisation des filles et fils de Siby venus pour la circonstance, des quatre coins du Burkina Faso.

A leur endroit, le maire a fait une mention spéciale tout comme aux parrains Dr Émile Paré et Gnimby Ganou, natifs de Siby.

Pour la représentante du parrain Dr Émile Paré, la forte mobilisation de la population est une raison de satisfaction et la preuve de leur attachement à cet espace de promotion de leur patrimoine culturel, et c’est le lieu de féliciter le conseil municipal pour ses efforts.

Quant au président du comité d’organisation, Dao Oumar, chaque édition donne raison de penser à l’édition précédente au vue de l’impact et de l’enthousiasme  de la jeunesse.

Les festivaliers se sont donné rendez-vous en 2022 pour la 5e édition.

Agence d’information du Burkina

Mien Obkiri

AIB-Balé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here