Burkina : Sodji Holding soutient des enfants défavorisés avec 10 millions de FCFA

Ouagadougou, 06 avril 2021(AIB)-L’Entreprise Sodji Holding a apporté mardi, des vivres et un soutien financier, d’une valeur totale de 10 millions de CFA, à l’Association Managre Nooma pour la Protection des Orphelins (AMPO).

Après mai 2020, l’entreprise Sodji Holding a de nouveau, fait parler son cœur au profit des pensionnaires de l’Association Managre Nooma pour la Protection des Orphelins (AMPO), sis à Dagnoën (Ouagadougou). C’est ainsi que dans la matinée du mardi 06 avril 2021, la société a remis des céréales, de l’huile, du lait, du savon, des toilettes intimes d’une valeur de 8 millions de FCFA.

Elle a également remis séance tenante, aux premiers responsables de AMPO, une somme de 2 millions de FCFA en espèces. Selon le Directeur commercial de Sodji Holding, Alexandre Bationo, ce don est la concrétisation d’une promesse faite par le PDG Dr François Sodji.

L’ambassadeur Andreas Pfaffernoschke et Alexandre Bationo de Sodji Holding (au milieu) ont salué les efforts de AMPO.

Il a indiqué que son entreprise basée à Berlin et qui intervient notamment dans les secteurs de l’énergie, a toujours été soucieuse de partager ses dividendes avec les couches défavorisées.

Alexandre Bationo a rappelé qu’en mai 2020, en plein Covid, son entreprise avait déjà apporté un soutien de près de 5 millions au refuge des orphelins.

Pour la fondatrice de AMPO, la germano-burkinabè Katrin Rohde, c’est la première fois que son ONG reçoit un si important don. De l’avis de Katrin Rohde, Sodji Holding vient également de faire un meilleur investissement, en soutenant les enfants qui sont l’avenir du Burkina Faso.

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Burkina Faso Dr Andreas Michael Pfaffernoschke s’est réjoui du fait qu’une initiative privée, née il y a plus de 25 ans, porte des fruits chaque jour.

Selon M. Pfaffernoschke, l’ambassade d’Allemagne soutient AMPO depuis des années et continuera de le faire. Le Directeur général de AMPO Denis Yaméogo a dit son immense joie d’accueillir ce don qui a-t-il rassuré, ira directement aux bénéficiaires.

Katrin Rohde et Denis Yaméogo ont vivement remercié les donateurs.

Il a indiqué que AMPO compte de nos jours, deux orphelinats s’occupant intégralement de 60 garçons et de 60 filles, un centre de santé qui reçoit 60 mille patients par an, un centre de formation en agriculture biologique employant 80 jeunes et un centre fermé pour les filles vulnérables, en conflit avec la loi ou victimes de rejet familial.

M. Yaméogo a aussi fait cas d’un centre de sensibilisation qui s’occupe des femmes et des filles vulnérables en matière d’éducation, de formation et d’octroi de micro crédits.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here