Burkina-Politique

Burkina : Le camp présidentiel invite Eddie Komboïgo à avoir «un esprit républicain»

Ouagadougou, 04 mars 2021(AIB)-Le camp présidentiel au Burkina Faso a fait appel jeudi, à «l’esprit républicain» du nouveau chef de file de l’opposition politique Eddie Komboïgo, tout en lui assurant sa «franche collaboration», au nom de l’intérêt national.

«L’Alliance des Partis et formations Politiques de la Majorité Présidentielle, (APMP), voudrait inviter le nouveau Chef de file de l’opposition (Eddie Komboïgo) à un esprit républicain, et lui assurer de sa franche collaboration dans l’intérêt de la République et du bonheur du peuple burkinabè», a déclaré jeudi l’un de ses leaders Clément P. Sawadogo, lors d’un point de presse.

Au Burkina Faso, le statut de Chef de file de l’opposition politique (CFOP) qui est en même temps, une institution, revient au parti d’opposition ayant le plus de députés à l’Assemblée.

A ce titre Eddie Komboïgo, du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, 20 députés), arrivé deuxième à la présidentielle de novembre 2020, sera installé demain vendredi CFOP.

Son prédécesseur Zéphirin Diabré de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), a été nommé en janvier, ministre d’Etat en charge de la Réconciliation, après avoir perdu sa deuxième présidentielle et après que le nombre de ses députés soit passé de 33 à 12.

«La création d’un ministère en charge de la Réconciliation nationale et l’entrée au gouvernement au compte de ce ministère du précédent Chef de file de l’opposition, témoigne une fois de plus de l’esprit rassembleur du président Roch Marc Christian Kaboré, et du comportement républicain qui anime les acteurs politiques burkinabé qui savent mettre en avant l’intérêt supérieur de la Nation et la nécessité d’un vivre-ensemble au-dessus de tout clivage partisan», a estimé Clément P. Sawadogo.

M. Sawadogo, a assuré au président Kaboré du soutien de l’APMP pour la mise en œuvre de son projet de société, bâti entre autres, sur la consolidation de la paix, l’approfondissement de la réforme des institutions, la poursuite de la transformation des bases productives de l’économie nationale et le renforcement du processus de développement humain et la solidarité.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here