Burkina-Politique

Burkina : Le camp de Yacouba Zida rejoint la majorité présidentielle

Ouagadougou, 4 mars 2021(AIB)-Le Mouvement patriotique pour le Salut(MPS) qui a porté en novembre, la candidature de Yacouba Isaac Zida lors de la présidentielle, a décidé de rejoindre la majorité présidentielle, afin dit-il, de participer au processus de réconciliation nationale amorcé par le président Roch Kaboré.

«Le Mouvement patriotique pour le Salut (MPS) fait le difficile mais nécessaire pari de la réconciliation, convaincu que des relations positives plutôt que négatives peuvent créer une atmosphère plus propice à l’édification d’un Burkina meilleur, qui se trouve au cœur de son projet politique. C’est pourquoi il a souverainement décidé d’adhérer à la majorité», a écrit son président Pr Augustin Loada dans une déclaration.

Le parti a également lancé «un appel solennel à son président d’honneur (le Général Isaac Zida) avec qui il partage toutes ces valeurs, pour qu’il adhère au processus de réconciliation nationale enclenché par le président Roch Marc Christian Kaboré et son gouvernement», poursuit M. Loada.

Le Lieutenant-Colonel Yacouba Isaac Zida qui s’était emparé brièvement du pouvoir en novembre 2014, après la chute du président Blaise Compaoré, a cependant gardé les rênes de la Transition (nov. 2014-déc.2015) en tant que Premier ministre, suite à la désignation de Michel Kafando comme président.

Bombardé général à la fin de la Transition, il s’est exilé au Canada, disant craindre pour sa vie, tandis que les autorités l’accusent de désertion.

Candidat malheureux à la présidentielle du 22 novembre 2020, M. Zida est resté au Canada, laissant le soin au MPS de battre sa campagne.

Excepté, «l’impératif de la réconciliation nationale», Pr Augustin Loada  plaide «celui d’un retour apaisé du président d’honneur du MPS et celui d’une consolidation de notre jeune démocratie».

En rappel, la loi oblige chaque parti politique burkinabè à faire sa déclaration d’appartenance soit à l’opposition politique conduit par un chef de file soit à la majorité présidentielle.

Agence d’information du Burkina

ATA/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here