Burkina-Santé-Subvention

Burkina : Plus de 134 milliards FCFA pour contrer le Sida, la tuberculose et le paludisme

Ouagadougou, 25 févr. 2021 (AIB) – Le Fonds mondial va appuyer le Burkina Faso avec plus 134 milliards de F CFA pour lutter contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, a annoncé jeudi, le ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo.

«Aujourd’hui, nous nous réjouissons de voir cet accompagnement se consolider pour la période 2021-2023 avec quatre nouvelles subventions de plus de 134 milliards FCFA, signées entre le Burkina Faso et le Fonds mondial», a indiqué le premier responsable du département de la santé.

M. Ouédraogo s’exprimait jeudi à Ouagadougou, lors d’un atelier de lancement officiel des subventions 2021-2023 du Fonds mondial pour lutter contre le Sida, la tuberculose et le paludisme.

A en croire le ministre, ces trois pathologies font l’objet de préoccupations sanitaires mondiales, enrôlées dans les objectifs de développement durable. Elles constituent aussi des priorités de première ligne inscrites dans les référentiels de développement sanitaire.

A cet effet, il a remercié l’ensemble des parties prenantes qui ont œuvré à l’aboutissement de la signature de ces conventions.

Le ministre a rassuré l’ensemble des parties prenantes qu’il s’emploiera pour que ces ressources mobilisées soient effectivement engagées pour leurs causes de façon efficiente et rationnelle.

Pour ce faire, Pr Charlemagne Ouédraogo, a   confié que les dispositions seront prises pour garantir un suivi périodique de ces subventions en impliquant toutes les parties prenantes.

La représentante résidente au Burkina de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Alimata J. Diarra-Nama, pour sa part, a déclaré que le Burkina Faso a fait d’importants progrès depuis les dix dernières années en matière de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme.

Mais, précise-t-elle, «il n’en demeure pas moins que ces maladies restent toujours des problèmes majeurs de santé publique et ont fait l’objet d’énormes défis pendant la pandémie de la Covid-19».

De ce fait, elle a salué la tenue de cet atelier de lancement officiel   des subventions du Fonds mondial.

Agence d’information du Burkina

EY/als/ata/ak

Photo: DCPM Santé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here