Burkina-Presse-Revue

Burkina : La présidentielle nigérienne et les faits de société à la Une des quotidiens

Ouagadougou, 24 févr. 2021 (AIB) –Les quotidiens burkinabé du mercredi traitent essentiellement de l’élection de Mohamed Bazoum à la tête de l’Etat nigérien et des faits de société.

«Présidentielle au Niger : le sacre de Mohamed Bazoum», affiche le quotidien public Sidwaya à sa une.

D’après le journal, les résultats provisoires du 2e tour de la présidentielle proclamée par la Commission électorale nationale  indépendante (CENI), donnent le candidat du parti au pouvoir, Mohamed Bazoum vainqueur avec 55,75% des voix devant son challenger Mahamane Ousmane qui recueille 44,25% des suffrages.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, de son côté, titre pour la même information : «Second tour présidentielle Niger : les urnes ont sorti le nom de Bazoum à 55,75%».

Ainsi il précise que sous réserve de confirmation par la Cour constitutionnelle, les résultats provisoires du scrutin du 21 février 2021 ont été proclamés hier mardi 23 février  au Palais des congrès de Niamey par Me Issaka Souna, président de la CENI.

Au chapitre des faits de société, L’Express du Faso fait un clin d’œil sur le port sec de Bobo-Dioulasso à travers un article intitulé : «Port sec de Bobo-Dioulasso : Éric promet de bonnes routes pour un meilleur trafic».

Ainsi le quotidien édité à Bobo-Dioulasso annonce que le ministre des Infrastructures et du désenclavement, Éric Bougouma a visité le mardi 23 février 2021, le chantier d’extension du port sec de cette ville.

L’évolution du port sec depuis sa création, ainsi que des attentes de la Chambre de commerce et d’industrie ont été présentés au visiteur.

Pendant ce temps L’Observateur Paalga parle de l’assurance maladie universelle au Burkina Faso à travers le papier «Assurance-maladie universelle : à ce jour plus de 35 000 indigents ont été enrôlés».

En plus de cela, ce journal donne de l’écho sur la consommation de la drogue en milieu scolaire et estudiantin au Burkina dans sa production «Consommation de drogue au Burkina : les milieux scolaire et estudiantin, eldorado des trafiquants».

Quant  à Le Pays, il sensibilise ces lecteurs sur les maladies pulmonaires  en publiant une interview que lui a accordée à un pneumologue, sous le titre : «Dr Marcel Kuire, pneumologue : quand vous utilisez le beurre de karité, la poussière s’accumule dans les narines et entraine une multiplication des bactéries».

Toujours concernant les faits de société, Sidwaya se penche sur la lutte contre le blanchiment des capitaux.

Le journal arbore à ce propos : «Lutte contre le blanchiment des capitaux : les propositions du CES au président du Faso», informant que le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré  a reçu en audience, le bureau du Conseil économique et social (CES).

Pour l’occasion, un rapport a été  remis au président Kaboré contenant des recommandations pour une lutte efficace contre le blanchiment des capitaux.

Agence d’information du Burkina

EY/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here