Burkina- Presse-Revue

Justice, sécurité, diplomatie et faits de société au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou 19 Fév. 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè commentent  toujours l’arrestation  du maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso Hermann Sirima, les défis sécuritaires dans la région de l’Est, la présentation des lettres de créances de neuf nouveaux diplomates au président du Faso, sans oublier l’hommage rendu aux 27 agents admis à la retraite du ministère de la Communication.

«Ministère de la Communication : Hommage rendu à 27 travailleurs admis à la retraite», affiche à sa manchette  le journal privé Le Pays.

Selon le quotidien privé, le ministère de la Communication et des Relations avec le parlement a organisé hier jeudi 18 février 2021, à l’Institut des sciences et techniques de  l’information et de la communication (ISTIC) de Ouagadougou, une cérémonie d’hommage aux personnes admises nouvellement à la retraite.

De son avis, 27 travailleurs dont 5 contractuels et 22 fonctionnaires, issus du ministère de la Communication, de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), des Editions Sidwaya et de l’ISTIC ont vu leurs efforts salués par le ministre, Ousséni Tamboura, pour des «bons» et «loyaux» services rendus à la nation.

Dans la même veine, le journal public Sidwaya titre à sa Une : «Ministère de la Communication : Hommage à 27 nouveaux retraités».

A le lire, le porte-parole du gouvernement Tamboura souligne que la cérémonie  constitue un cadre pour son département de louer les  efforts consentis par les hommes et femmes des médias durant leurs carrières pour mettre la population au parfum des événements.

Sous le volet de l’insécurité au Burkina, le doyen des quotidiens  privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga note à sa Une : «Défis sécuritaires à l’Est : Appel à la généralisation des VDP».

D’après le journal privé, le secrétariat permanent du Centre national pour la coordination du mécanisme d’alerte  précoce et de réponse a réalisé une étude sur les défis sécuritaires dans la région de l’Est.

Pour le confrère, le rapport révèle une situation de désenclavement de la région  et le manque de développement qui font partie des causes de l’insécurité dans la région.

A en croire, L’Observateur Paalga, l’étude recommande que l’on fasse appel à la généralisation des Volontaires pour défense pour la patrie (VDP) en vue de venir à bout du terrorisme à l’Est.

«Situation sécuritaire dans la région de l’Est : Les habitants ont demandé que l’Etat puisse permettre  l’installation des VDP dans chaque village», relève le journal privé  Le Quotidien, à sa manchette.

Sous un autre registre, le quotidien privé, L’Observateur Paalga  écrit : «Président du Faso : Ballet de 9 nouveaux ambassadeurs».

Il indique que  neuf nouveaux diplomates ont présenté hier jeudi au palais de Kosyam, leurs lettres de créances au président du Faso, Roch Kaboré.

Pour le journal,  les représentants de pays amis sont respectivement originaires du Brésil, de l’Egypte, du Sénégal,  de la Suisse, d’Israël, du Libéria, de la République tchèque, de la Corée du Sud et du Venezuela.

A ce propos, le quotidien d’Etat Sidwaya  mentionne : «Coopération bilatérale : Neuf nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créance».

Le journal de tous les Burkinabè soutient que les nouveaux diplomates  ont déroulé leur feuille de mission au président Kaboré afin de renforcer la coopération bilatérale.

Sur le  plan de la justice, le journal privé Le Pays affiche à sa Une : «Arrestation du maire de l’arrondissement 7 de Bobo : les éclairages du Procureur du Faso près le TGI de Bobo».

Pour le quotidien privé, le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Bobo  donne des éléments d’éclairages sur les  poursuites judiciaires engagées contre le maire de l’arrondissement 7 de Bobo, Hermann Saferma  Sirima à travers une déclaration.

Aux dires du journal, le Procureur de Bobo fait savoir que des investigations ont abouti à l’arrestation  et à la garde à vue  de trois personnes   dont le  maire Sirima dans des affaires de parcelles.

De  son avis, le Procureur signale que ces trois personnes ont été déférées le 10 février 2021 à  maison d’arrêt et de correction de la ville pour  jugement.

Quant à Sidwaya, il relève  dans ses colonnes : «Arrestation du maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso : Ce qui est reproché à Hermann Sirima ».

Le quotidien d’Etat indique que le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Bobo Dioulasso explique les raisons de l’incarcération  du maire Sirima et deux autres  personnes arrêtées et placées en détention provisoire.

Le journal public rappelle que c’est suite  à des dénonciations de personnes  qui s’adonnent  aux ventes illicites des parcelles dans l’arrondissement 7 de Bobo que la main a été mise sur le maire Hermann Sirima et ses acolytes.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here