Jamaïque-Côte d’Ivoire-Reggae-Hommage 

Décès de U-Roy : Alpha Blondy salue «un Baobab dans la grande forêt du Reggae»

Ouagadougou, 19 févr. 2021 (AIB) – L’artiste ivoirien reggaeman de renommé internationale Alpha Blondy a estimé, vendredi, que la mort du Jamaïcain et légende du reggae, U Roy, décédé, la veille, à l’âge de 78 ans, est semblable à «un Baobab (qui) s’est couché dans la grande forêt du Reggae».

 

Le décès du reggaeman jamaïcain U Roy a été annoncé jeudi par la maison de disques Trojan Records sur les réseaux sociaux.

Le collaborateur de longue date de l’artiste, Neil Fraser, a confirmé l’information au site spécialisé Pitchfork. La cause de son décès n’a pas encore été communiquée.

Pour la méga star mondiale du reggae, l’Ivoirien Alpha Blondy, U-Roy est «un Baobab (qui) s’est couché dans la grande forêt du Reggae» et précisé qu’«on ne pleure pas un baobab».

Selon lui, «on s’assure que les graines qu’il a semées pousseront, fortes et denses. C’est comme un devoir, un ultime hommage que nous devons lui rendre».

Le prophète du reggae africain Alpha Blondy a déclaré sur sa page Facebook, avoir «perdu une immense légende du reggae, (…) un véritable pionnier dans ce jeu de dance hall/Reggae».

Selon Alpha Blondy, U-Roy «avait son style propre à lui, le “toasting” (cette technique de parler-chanter rythmique sur des riddims reggae ou dancehall…) qui a permis d’accoucher de nombreux artistes de rap, slam et de dancehall d’aujourd’hui».

Pour Alpha Blondy, U-Roy «a été la clef de nombreuses serrures en ouvrant la porte aux futures générations» dont lui-même.

«Je garde encore gravé dans ma mémoire ce décollage que nous avons eu ensemble lorsque tu m’as reçu, avec ton adorable épouse Martha, chez toi à la maison à Kingston en 1984. (…) Le décollage fut imminent!!», a-t-il affirmé.

En 1984, Alpha Blondy en début de carrière a enregistré son deuxième album «Cocody Rock» à Kingston en Jamaïque avec notamment la collaboration de U-Roy qui était déjà un artiste de renommée internationale.

«Merci Grand Frère pour ces moments magiques, uniques et inoubliables. Je me souviens que tu avais écouté avec mon walkman et aimé «Cocody Rock» toujours en labo et pas encore sorti car on travaillait en studio», a indiqué Alpha Blondy sur sa page Facebook.

Né en septembre 1942 à Jones Town, U Roy a sorti une vingtaine d’albums, dont les succès internationaux Natty Rebel (1976) et Jah Son of Africa (1978).

Alpha Blondy a remercié le regretté reggae man «pour ce bel héritage pour les futures générations, pour toutes ces bonnes vibrations et émotions offertes».

«Grand frère repose en Paix auprès du Créateur de l’Univers dans les jardins où coulent des ruisseaux. Fasse que Dieu dans sa sublime miséricorde te reçoive», a-t-il conclu son hommage.

 

Agence d’information du Burkina

WIS/ata/ak

Source: Page Facebook de Alpha Blondy

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here