Burkina-Eau-Fourniture-Perturbations

Coupures intempestives d’eau à Houndé : L’ONEA et la mairie se renvoient la balle

Houndé, 17 fév. 2021 (AIB)-Depuis quelques jours, les coupures d’eau prolongées sont devenues monnaie courante dans la ville de Houndé. Lors de la première session de l’année 2021 du cadre de concertation provinciale du Tuy, tenue le 15 février, la mairie et l’Agence de l’ONEA de Houndé se sont renvoyé la balle sur la responsabilité. 

La relation entre la commune de Houndé et l’ONEA ne semble pas être au beau fixe. Les coupures d’eau prolongées sont devenues monnaie courante dans la ville. Et les deux parties se renvoient la balle.

En effet, depuis plusieurs jours dans certains quartiers notamment du secteur n°4, le liquide précieux se fait attendre dans les robinets, mettant à mal plusieurs activités.

La situation est devenue inquiétante et nombre de Houndelais ont commencé à craindre pour leur sort à l’approche de la période chaude réputée être celle des coupures intempestives.

A l’agence ONEA de Houndé, représentée par son chef d’antenne Moumouni Kaboré , les causes du manque d’eau dans les robinets semblent avoir été diagnostiquées dont une panne sur le forage de 30m3 alimentant uniquement le secteur 4. . Mais l’agence réfute toute responsabilité, en invoquant le non-renouvellement du contrat d’affermage par la mairie qui a pris fin le 31 décembre 2020.

«C’est la mairie qui décide et nous on les accompagne», indique-t-il. De son côté, la mairie représentée par son SG M. Sinaré, on évoque des points d’insatisfaction dans le contrat qui seraient à l’origine de son non-renouvellement. Depuis cinq ans l’ONEA n’a fait aucun investissement pour l’extension du réseau, laisse entendre la partie communale.

En sus, la partie communale évoque des fonds générés par le contrat d’affermage «qui sont des ressources de la mairie mais séquestrés au niveau de l’ONEA».

Par ailleurs, la mairie décline toute responsabilité quant à la panne du plus grand forage de la ville, car dit-elle, la partie technique de la gestion dans le contrat est du ressort de l’ONEA.

La grogne de la population monte de jour en jour dans la ville et une marche est prévue le 6 mars prochain.

Agence d’information du Burkina

beb/ata

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here