Burkina-Société-Déplacés-Soutien-Crédits

Burkina : Un Comité veut offrir des micro-crédits aux femmes déplacées

Ouagadougou, 17 Fév. 2021 (AIB) – Le Comité «Célébrons le 8 mars autrement» veut mettre à la disposition des femmes déplacées, des micros crédits avec le concours de bonnes volontés, pour la réalisation d’activités génératrices de revenus sur leurs sites d’accueil.

Pour la présidente du Comité «Célébrons le 8 mars autrement», Rita Sawadogo, son mouvement va célébrer encore autrement la journée internationale de la femme, en 2021.

Elle a expliqué que sa structure envisage d’octroyer des micro-crédits aux femmes démunies et particulièrement aux déplacés internes du pays, avec le concours des bonnes volontés et en collaboration avec les instructions financières.

Mme Sawadogo   s’exprimait mercredi à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse sur le lancement officiel des activités du 8 mars 2021.

De son avis, son mouvement va aider les déplacés internes à bien utiliser les micros crédits en leur assurant une «éducation financière» par l’entremise des structures de financement.

La présidente du Comité «Célébrons le 8 mars autrement » compte mener des formations sur la fabrication du savon, du beurre de karité, du soumbala, de la pâte d’arachide et sur l’élevage de volaille sur les sites des déplacés internes fuyant les attaques terroristes.

A la date du 31 janvier 2021, le Burkina Faso enregistre 1 million 97 mille 462 personnes déplacées avec une proportion de 53% et 55% d’enfants de moins de 15 ans.

Rita Sawadogo a signalé qu’au regard du phénomène de la prostitution sur les sites, des actions de sensibilisation sur les Maladies sexuellement transmissibles (MS/IST) et les grossesses précoces vont être menées aussi par son mouvement.

D’après la responsable du mouvement, la prostitution prend de l’ampleur sur les lieux avec des enfants de moins de 15 ans.

En 2020, le Comité a pu collecter plus de 16 millions de FCFA et des dons en natures grâce à la générosité des uns et des autres.

En 2021, Rita Sawadogo et ses collaborateurs appellent à poursuivre cet élan de générosité.

Les collectes se feront dans des endroits publics comme les pharmacies, les marchés, les lieux de cultes.

Les contributions financières sont aussi attendues aux numéros Orange money : 54 25 40 40 et 77 83 63 63 et Moovecash : 70 31 11 89.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here