Burkina-Faso-France-Coopération-G5-Sahel

Coopération Burkina Faso-France : Les présidents Kaboré et Macron examinent «la situation sécuritaire dans la sous-région»

Ouagadougou, 11 févr. 2021 (AIB) – Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré et son homologue français Emmanuel Macron ont examiné mercredi à Paris, «la situation sécuritaire dans la sous-région» et la «coopération entre la France et le Burkina Faso».

«Nous avons fait le point de la coopération entre la France et le Burkina Faso et examiné la situation sécuritaire au Sahel», a écrit le président du Faso sur sa page Facebook.

Après un séjour de 48 heures en Belgique, le président Kaboré  a eu mercredi, un déjeuner de travail avec son homologue français Emmanuel Macron au palais de l’Elysée, à Paris.

Le ministre Alpha Barry

Selon le ministre en charge des Affaires étrangères Alpha Barry, «les deux chefs d’Etat avaient besoin de se rencontrer pour préparer le sommet du G5 Sahel de N’djamena qui va avoir lieu dans quelques jours».

Le sommet du G5 Sahel de N’Djamena est prévu les 15 et 16 février prochain dans la capitale tchadienne.

A ce sujet, le président français a reçu avant le président Kaboré, les quatre autres chefs d’Etats qui composent le G5 Sahel.

Le sommet de N’Djamena va se tenir plus d’une année après celui de Pau, en France qui avait défini quatre objectifs qui sont la lutte contre le terrorisme, le renforcement des capacités des armées, le retour de l’Etat et le développement.

Selon Alpha Barry, le sommet de N’Djamena permettra «de revisiter les conclusions du sommet de Pau en France, tenu en janvier 2020».

Pau a été suivie d’«acquis en termes de lutte contre le terrorisme», relève le chef de la diplomatie burkinabè, mais il estime que ceux-ci doivent être poursuivis par la réinstallation de «l’Etat et les services (…) dans les zones où le calme revient».

«Et il faut également que si l’Etat se réinstalle, que le développement puisse suivre pour accompagner les populations», a-t-il ajouté.

Selon Alpha Barry, N’djaména va être encore plus «déterminant», et il était important qu’il y ait une harmonisation de points de vues, sur certaines questions entre les présidents Kaboré et Macron avant le rendez-vous de la capitale tchadienne.

Le G5 Sahel est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité.

Il a été créé lors d’un sommet tenu du 15 au 17 février 2014 à Nouakchott, (Mauritanie) par cinq États du Sahel, MauritanieMaliBurkina FasoNiger et Tchad.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

Source : présidence du Faso

Photo : présidence du Faso

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here