Burkina- Presse-Revue

Santé et faits de société occupent la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 29 janv. 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce vendredi, reviennent sur la mort  de l’abbé, Rodrigue Sanou, l’ex-curé  de la paroisse de  Soubakaniédougou dans la région des  Cascades et la lutte contre la maladie à coronavirus au Burkina Faso.

«Mort  abbé Rodrigue Sanon : Retour de Soubakaniédougou», titre à sa Une, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur  Paalga.

Le journal présentant une image de l’ex-curé Sanou et sa paroisse, précise que sa dépouille a été ramenée le 26 janvier 2021  à Banfora, après une autopsie et portée en terre hier jeudi.

Le confère rappelle que  c’est le 19 janvier passé  que l’abbé Rodrigue de Sanou de la paroisse de Soubakaniédougou avait disparu dans la forêt classée de Toumousséni mais son corps sans vie a été retrouvé deux jours plus tard, alors qu’il se rendait à Banfora pour une rencontre des curés.

Pour sa part, le quotidien privé Le Pays, note à sa manchette : «Inhumation de l’abbé Rodrigue Sanou : Forte émotion au cimetière municipal de Banfora».

A l’en croire, les prêtres du diocèse de Banfora, les catholiques de sa paroisse ainsi que les autorités régionales lui (regretté curé) ont rendu un dernier hommage  le jeudi 28 janvier 2021  à Banfora.

De son avis, l’inhumation de l’ex curé de Soubakniédougou a été un moment de «forte» émotion au cimetière municipal dans la « cité du paysan noir».

Sous un autre registre, le quotidien d’Etat Sidwaya, titre à sa Une : «Soutien aux déplacés internes : les bons samaritains du Centre-nord».

Selon lui, dans la région du Centre-nord, des personnes de bonne volonté accueillent la plupart des déplacés internes et leur octroient des vivres et non vivre, des logements, des  champs agricoles ainsi que des espaces d’habitations.

A le (Sidwaya) lire,  les autorités régionales soutiennent que cet élan de solidarité et d’hospitalité des «bons samaritains » dans les communes de Boussouma et de Kaya» dans la province du Sanamatenga, témoigne  d’une «parfaite» harmonie entre les personnes déplacées et les populations.

«Contre le Covid-19 : Des consommables médicaux pour le CORUS», arbore le journal privé L’Observateur Paalga.

Pour lui, le comité de gestion du fonds du Coronathon a remis hier jeudi, à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG), un lot de consommables de laboratoire destiné au Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS).

A en croire le président de gestion du comité, Dr  Alfred Sandouidi, cité par le quotidien, le geste d’une valeur de 44 067 467 millions de FFCA, composé de consommables de laboratoires de biologie médicale et de masques de protection contribuera à rompre la chaîne de transmission de la maladie coronavirus.

De son côté le journal privé Le Pays  mentionne à  sa manchette : «Crise sanitaire au Burkina : De nouveaux variants du coronavirus découverts».

Le confrère fait savoir qu’une étude  menée par des chercheurs  burkinabè  et allemands, publiée hier jeudi 27 janvier 2021, par  l’Institut national de  santé publique du Burkina Faso, révèle que de nouveaux  cas de variants de Covid-19 sont en circulation au Burkina.

Le quotidien d’Etat renchérit que 86 souches de nouveaux variants du SARS-Cov-2, responsables de l’épidémie de Covid-19, ont été détectées et pourraient être plus transmissibles et plus virulents dans le pays.

L’ambassadrice  de Cuba au Burkina, Nadieska Navarro, à travers un entretien au journal  Sidwaya, à propos des vaccins  contre la COVID-19, renchérit que son pays est mondialement reconnu pour l’efficience de son système sanitaire.

Elle  a signalé, à cet effet, que son pays par le bais de l’Institut Finlay  des vaccins envisage la production de 100 millions de doses injectables  pour lutter  contre la pandémie du  coronavirus.

Le journal de tous les Burkinabè indique également que la  diplomate  Nadieska Navarro et son pays restent disponibles à soutenir le Burkina Faso dans la riposte contre le coronavirus.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here