LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 27 JANVIER 2021

 

PARIS – Plus de 100 millions de personnes ont officiellement été infectées par le nouveau coronavirus depuis son apparition en Chine en décembre 2019, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir des bilans fournis par les autorités, mardi à 21H30 GMT.

 

LONDRES – Le Royaume-Uni est devenu mardi le premier pays en Europe à dépasser les 100.000 morts des suites du Covid-19, au moment où restrictions et confinements destinés à enrayer la pandémie sont de plus en plus contestés dans le monde, parfois avec violence.

 

LA HAYE – Une forte présence policière dans différentes villes des Pays-Bas semblait mardi soir avoir empêché de nouveaux troubles, après trois nuits de violentes émeutes qui ont secoué le pays depuis l’instauration d’un couvre-feu samedi.

 

WASHINGTON – Les Etats-Unis prévoient de commander 200 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 dans l’objectif de pouvoir vacciner la totalité de la population américaine d’ici la fin de l’été, a annoncé mardi la Maison Blanche. « Un effort de guerre », selon le président Joe Biden.

 

WASHINGTON – Le nouveau président américain Joe Biden a affiché mardi sa fermeté lors de son premier échange avec son homologue russe Vladimir Poutine, malgré leur « accord de principe » en matière de désarmement et les appels de Moscou en faveur d’une « normalisation » entre les deux puissances rivales.

 

– Vladimir Poutine a soumis un projet de loi prévoyant le prolongement de cinq ans de l’accord russo-américain New Start sur la limitation des armements nucléaires, une étape importante dans l’avancée des négociations sur ce traité-clé expirant le 5 février.

 

– La Russie a apporté son soutien à l’Iran mardi, appelant l’administration américaine de Joe Biden à réintégrer la première l’accord sur le nucléaire iranien pour le sauver et garantir son respect par Téhéran.

 

ROME – Le Premier ministre Giuseppe Conte, qui a présenté mardi sa démission faute de majorité au parlement, va tenter dans la foulée de former un nouveau gouvernement à un moment très délicat pour l’Italie, confrontée à une double crise économique et sanitaire.

 

WASHINGTON – Le Sénat des Etats-Unis a confirmé mardi à une large majorité la nomination d’Antony Blinken comme chef de la diplomatie américaine, six jours après l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche.

 

PARIS – Face à la pandémie, le risque du chacun pour soi? Au Forum virtuel de Davos, des voix se sont élevées pour réclamer un accès « équitable » aux vaccins, au moment où les pays les plus riches ont pris une longueur d’avance dans la course à la vaccination.

 

FRANCFORT (Allemagne) – Le vent tourne-t-il à Berlin? Un proche d’Angela Merkel a provoqué mardi une polémique en Allemagne en appelant à mettre durablement de côté les règles de discipline budgétaire face à l’impact économique de la pandémie.

 

WASHINGTON – Une perte cumulée de 22.000 milliards de dollars pour le PIB mondial: la pandémie va laisser des traces pendant longtemps sur l’économie mondiale même si la vaccination accélérée laisse espérer une croissance plus forte que prévu cette année, a prévenu mardi le Fonds monétaire international.

 

NEW DELHI – Le gouvernement indien a ordonné mardi le déploiement de 2.000 paramilitaires en renfort des forces de l’ordre à New Delhi, après des heurts entre des milliers d’agriculteurs indiens et la police lors d’une manifestation contre les réformes agricoles du gouvernement, en marge des célébrations de la fête nationale.

 

BAMAKO – Les armées française et malienne ont éliminé une centaine de jihadistes lors d’une opération d’envergure menée conjointement en janvier dans le centre du Mali, a indiqué mardi l’armée malienne, à l’approche d’un sommet qui réunira au Tchad en février Paris et ses partenaires du Sahel.

 

WASHINGTON – Plus de 150 personnes ont été inculpées par la justice fédérale pour leur rôle dans les violences au Capitole le 6 janvier, ont annoncé mardi les autorités américaines. Une cinquantaine d’autres font l’objet de poursuites devant les tribunaux de la capitale fédérale.

 

SYDNEY – Des milliers de personnes ont manifesté mardi en Australie, en dépit des restrictions de rassemblement décidées contre le coronavirus, pour protester contre la fête nationale commémorant l’arrivée des premiers colons britanniques en 1788, une célébration qu’ils considèrent comme une insulte aux populations indigènes.

 

TUNIS – Des centaines de personnes ont manifesté mardi contre la classe politique et la répression policière près du siège barricadé du Parlement à Tunis, où les députés ont validé un large remaniement du gouvernement dans un contexte de tensions politiques.

 

NATIONS UNIES – La Russie a proposé mardi à l’ONU une conférence ministérielle internationale au printemps ou à l’été sur le conflit israélo-palestinien, avec une dizaine de participants, les Etats-Unis promettant de leur côté de renouer les relations avec les Palestiniens.

 

LAGOS – Le président Muhammadu Buhari a annoncé mardi, à la surprise générale, le remplacement des quatre principaux chefs de l’armée du Nigeria, après des mois de grave détérioration de la situation sécuritaire dans le plus pays le plus peuplé d’Afrique.

 

OTTAWA – Avenue Trump, on déboulonne? Au Canada, des résidents d’un quartier d’Ottawa cherchent à prendre leurs distances vis-à-vis de Donald Trump en débaptisant leur rue qui porte le nom de l’ancien président, désormais source d’embarras depuis les émeutes du Capitole.

 

(afp)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here