Rakièta Zida.

 

Passoré: Ce que des habitants de Yako attendent du nouveau gouvernement

Yako, (AIB)-Au lendemain de la formation du gouvernement II du Premier Ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, les commentaires vont bon train dans les rues, les lieux de commerce ainsi que les services de Yako. Certains citoyens ont pu se confier à l’AIB dans la matinée du lundi 11 janvier 2021, se prononçant, entre autres, sur la nomination de Me Bénéwendé Stanislas Sankara, un fils du Passoré au poste de ministre en charge de l’Habitat  et des Villes.

 

  • Assane Sinon, Gérant de kiosque PMU’B au secteur n°1 : «nous pensons que désormais, Me Sankara pourra transmettre directement nos doléances au PM».
Assane Sinon

«Je n’ai pas beaucoup de choses à dire sur la formation du nouveau gouvernement. Comme on a pu intégrer l’opposition, je pense les nouveaux ministres  pourront bien collaborer et bien travailler pour le développement du pays. Et le fait qu’il y a un fils du Passoré dans ce gouvernement, Bénéwendé Stanislas Sankara en plus du ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré, nous pensons que désormais, Me Sankara pourra  transmettre directement nos doléances au PM. Nous lui demandons aussi de  développer le Passoré parce qu’il ya a beaucoup de difficultés liées au développement de la localité, notamment celles liées à l’accès à l’eau et assainissement mais surtout des difficultés liées à l’électricité dans les CSPS».

2- Urbain Ouédraogo, Gérant de parking devant Commissariat central de Police de Yako : «je souhaiterais aussi qu’on nomme Eddie Kombeogo dans ce nouveau gouvernement».

Urbain Ouédraogo.

«Je pense que la formation du nouveau gouvernement est la bienvenue. Et c’est surtout la nomination de Zéphirin Diabré dans le gouvernement que moi j’ai beaucoup appréciée.  Mais je souhaiterais aussi qu’on nomme Eddie Kombeogo dans ce nouveau gouvernement, afin qu’il puisse lui aussi apporter son expertise dans ledit gouvernement. Toutefois, la nomination de Bénéwendé Stanislas Sankara est aussi la bienvenue parce qu’il a été dans l’opposition depuis des années mais il n’a pas été utile pour le pays. Maintenant si on l’intègre dans le gouvernement en plus de Zéphirin Diabré, je pense que les deux pourront faire œuvre utile. Par ailleurs, je souhaite que Me Sankara s’investisse pleinement dans le développement du Passoré, surtout la route qui traverse son village pour aller à Koudougou. Il n’a qu’à bitumer la voie afin qu’on sache que le fils de Toécin, dans la Commune rurale de Samba a participé au développement du Passoré. Il n’a qu’à vraiment penser à ses origines en posant des actions de développement au lieu de rester dans le silence dans ce gouvernement».

3- Benjamin Bamogo, Enseignant à la CEB Yako 2 : «Nous attendons les membres du gouvernement au pied du mur»

Benjamin Bamogo

«En ce qui me concerne la formation du nouveau gouvernement est une bonne chose que j’ai d’ailleurs accueillie avec beaucoup de joie. De ce fait, je leur souhaite bon vent en leur demandant de corriger les insuffisances de l’ancien gouvernement. Pour l’instant, je n’ai pas assez de commentaires à faire si ce n’est pas de les attendre au pied du mur. Par contre, je suis très ravi de retrouver Bénéwendé Stanislas Sankara au poste de Ministre de l’Habitat et des villes. Vu le combat qu’il a mené tout au long de sa carrière politique, je trouve qu’il mérite bien cette responsabilité».

4- Sibiri Ernest Yelkouni, 1er adjoint au maire de la Commune de Yako, par ailleurs, un militant du MPP au Passoré : «Notre Passoré a bénéficié»

«En ce qui concerne le nouveau gouvernement, pour moi, c’est un bon attelage parce que beaucoup de choses ont été prises en compte à mon avis, surtout les préoccupations du président du Faso qui étaient, entre autres, la réconciliation nationale. Et je constate la nomination d’un ministre en charge de la réconciliation nationale, en la personne de Zéphirin Diabré qui, dans le temps, était le Chef de file de l’opposition. Celui-ci va désormais travailler avec le président du Faso et la classe politique nationale, afin que nous puissions aboutir à une réconciliation nationale. Je peux dire aussi qu’au niveau de la

Sibiri Ernest Yelkouni.

sécurité,  on a senti  une accalmie. Je pense que cela pourrait être une raison de maintenir, le ministre de la Défense ainsi que celui en charge de la sécurité. Pour terminer, je dirais que certains technocrates ont été maintenus à leur poste et d’autres viennent de faire leur entrée. C’est pour quoi, je pense que  cela est un bon attelage que le président du Faso a voulu mettre en place pour conduire le pays vers un lendemain meilleur. Nous sommes aussi contents du fait qu’il y est des fils de notre province dans ce gouvernement. Nous pensons que notre Passoré a en aussi bénéficié. Et nous allons travailler à ce que ces derniers réussissent leurs missions».

5- Mamadou P Kindo, 2ème adjoint au maire de la Commune de Yako, militant de l’UNIR/PS : «Bénéwendé Stanislas Sankara a la capacité de gérer le Ministère en charge de l’habitat».

«En ce qui me concerne, je trouve que le Premier ministre a bien fait. Je pense aussi que c’est une continuité. Et rien qu’à voir composition de ce gouvernement qui est composé d’anciens et de nouveaux. C’est la bienvenue et c’est un gouvernement qu’on attendait. Je peux dire qu’on est satisfait. En tant militant de l’UNIR/PS, je pense que Bénéwendé Stanislas Sankara a la capacité de gérer le Ministère en charge de l’habitat. Nous ne pouvons que dire merci au président du Faso et au Premier ministre d’avoir songé à nommer ce grand homme à ce poste. Et je ne doute pas un instant de ses capacités».

 

6- Abdoulaye Sanfo, producteur de banane dans la province du Passoré : «nous sommes maintenant convaincus que le Burkina va avancer».

«Pour la formation du nouveau gouvernement,  je félicite le président du Faso ainsi que le

Abdoulaye Sanfo.

Premier ministre  pour la nomination de  Zéphirin Diabré et de Me Bénéwendé Sankara parce que nous savons maintenant que la réconciliation sera vraiment mise en œuvre. Avec ces grandes figures de la scène politique burkinabè, nous pouvons dire maintenant que le Burkina est en voie de développement. Si des hommes qui ont animé la scène politique nationale durant des décennies, sont rentrés dans le gouvernement, nous sommes maintenant convaincus que le Burkina va avancer. En tous les cas, j’apprécie beaucoup ce gouvernement parce que c’est un gouvernement très bien rempli par ces hommes. On peut même dire que ce sont des vieux sages qui sont rentrés dans ce gouvernement. Et je suis convaincu qu’ils vont travailler à un apaisement total au Burkina Faso. Quant à la nomination de Me Sankara, moi je pense que c’est une continuité et que celui-ci a beaucoup fait pour l’enracinement de la démocratie au Burkina Faso. Et avec sa nomination, il peut toujours contribuer à l’enracinement de la démocratie dans le pays».

7- Rakièta Zida, Vendeuse de condiments au petit marché de Yako : «Nous voulons que ce gouvernement nous aide avec des prêts bancaires».

«Nous nous voulons seulement de l’espace normalisé pour bien exercer notre activité. Nous voudrons que le nouveau gouvernement nous aide pour cela sinon nous souffrons

Rakièta Zida.

énormément. Nous voulons que ce gouvernement nous aide avec des prêts bancaires que nous rembourserons au fur et à mesure. Nous sommes très contentes du fait que les fils du Passoré dont Me Bénéwendé Sankara ont fait leur entrée dans ce gouvernement».

Propos recueillis par Zézouma Elie SANOU

(AIB-Passoré)

Légende :

1- Assane Sinon

2- Urbain Ouédraogo

3- Benjamin Bamogo

4- Sibiri Ernest Yelkouni

5- Mamadou P Kindo

6- Abdoulaye Sanfo

7- 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here