Burkina-Presse-Revue

La réconciliation  entre Simon Compaoré et  Zéphirin Diabré, en exergue dans la presse burkinabè

Ouagadougou, janv. 2021(AIB) – Les quotidiens burkinabé de ce  mercredi affichent à leur Une, l’actualité relative à la réconciliation  entre le président du parti au pouvoir, Simon Compaoré et le nouveau ministre d’Etat en charge de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré.

«Simon Compaoré, président du MPP: Zéphirin Diabré et moi sommes réconciliés», affiche à sa Une le quotidien public  Sidwaya, indiquant que  le président  du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a fait l’annonce  de cette réconciliation, la veille à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse.

Pour cette même information, le quotidien privé Le Pays titre: «Affaire Tranquilos : Zéphirin Diabré retire sa plainte contre  Simon Compaoré».

Le journal publie un communiqué de presse dans lequel Zéphirin Diabré, par ailleurs, président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), annonce sa réconciliation avec Simon Compaoré.

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, il évoque le sujet dans sa rubrique ‘’Les Humeurs de Barry’’, avec ce titre :  «Retrait de plainte: A Simon, la première bouffée du calumet de la  paix».

Sous le titre : «Affaire tranquillos : Zéphirin retire sa plainte contre Simon», Aujourd’hui au Faso rapporte que l’information a suscité des réactions de part et d’autre, avant de souligner qu’il n’y a plus de nuages dans les relations entre le président de l’UPC et le président du MPP.

«Dans un communiqué, rendu public hier mardi 19 janvier 2021, l’ancien chef de file de l’Opposition a annoncé le retrait de sa plainte contre l’ancien ministre de la Sécurité, dans le cadre de l’affaire dite +Tranquilos !+», fait remarquer Aujourd’hui au Faso.

Sous un autre registre, Le Pays annonce le mécontentement du Réseau national de lutte anti-corruption (REN/LAC), suite à la libération du juge Narcisse Sawadogo et son complice, mettant en exergue: «Le REN/LAC dénonce une décision scandaleuses».

Le même quotidien, dans sa rubrique ‘’Révélations’’ évoque la disparition d’un homme d’église dans un  article intitulé : «Paroisse de Soubakaniedougou dans les Cascades : le curé porté disparu».

A travers la même rubrique le journal informe que sur l’Avenue Charles de Gaulle à Ouagadougou, «des braqueurs emportent plus de 22 millions de F CFA dans une boutique Orange Money».

En actualité internationale, Sidwaya présente  un commentaire  sur les défis du président entrant des Etas unis d’Amérique (USA), affichant : « les défis de Joe Biden».

Le sujet est abordé par L’Observateur Paalga  dans son ‘’Regard sur l’actualité’’  à travers cette interrogation : « Investiture de Joe Biden : Que nous réserve encore l’Amérique de Trump ? ».

Agence d’information du Burkina

EY/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here