Etats unis-Présidentielle-Investiture-Sécurité-Barricades-Soldats

Etats unis : 25 000 soldats de la garde nationale déployés pour l’investiture de Joe Biden

Ouagadougou, 20 janv. 2021 (AIB) – A quelques heures de l’investiture du président élu Joe Biden ce mercredi, 25 000 soldats de la garde nationale sont déployés dans le centre-ville de Washington dans un contexte sécuritaire et sanitaire tendu.

Le président américain élu, Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris vont prêter serment ce mercredi à midi, heure locale, (17 heures au Burkina Faso) sur les marches du Capitole et Biden deviendra le 46e   président des Etats-Unis.

A quelques heures de l’évènement, au moins 25 000 membres de la Garde nationale, venus des quatre coins du pays, sont actuellement déployés dans la ville de Washington, notamment dans la «zone rouge» qui entoure les lieux de pouvoir du gouvernement fédéral.

L’investiture va se tenir deux semaines après la prise d’assaut du  Capitole le 6 janvier dernier par des centaines de partisans du président sortant Donald Trump, pour empêcher en vain la certification de la victoire de Joe Biden par le Congrès.

La traditionnelle parade d’investiture sera cette fois virtuelle à cause de la pandémie de coronavirus (Covid-19) qui enregistre aux États-Unis, ce mercredi, plus de 400 000 morts.

Pour la première fois depuis plus de 150 ans, le président sortant (Donald Trump) ne prendra pas part à l’investiture mais il a néanmoins souhaité «bonne chance» dans son discours d’adieux, mardi et assuré qu’il «priait» pour le succès de «la prochaine administration».

Avant son départ, Donald Trump a également gracié 73 personnes, dont son ex-conseiller Steve Bannon et commué la peine de 70 autres personnes.

 

Le président élu est catholique, et  entamera cette journée historique par une messe (c’est une tradition) à la cathédrale Saint-Mathieu, en compagnie des plus hauts responsables du Congrès.

Joe Biden, son épouse, Kamala Harris et son mari, rejoindront ensuite le flanc ouest du Capitole, où une estrade a été dressée, protégée par de hautes parois en plexiglas.

La cérémonie d’investiture s’y déroulera en présence d’un nombre restreint d’invités triés sur le volet. Joe Biden et Kamala Harris prêteront serment à midi heures locales (17 heures au Burkina Faso).

La chanteuse Lady Gaga entonnera ensuite l’hymne national américain. Joe Biden délivrera son premier discours présidentiel.

Il devrait comme il le fait depuis le début de sa campagne, évoquer la nécessité d’unir la nation, mais aussi affirmer sa volonté de «battre la pandémie de coronavirus, mieux reconstruire, et guérir la nation», selon le comité d’organisation.

À l’issue de la cérémonie, Joe Biden et Kamala Harris, accompagnés des anciens présidents Barack Obama, Georges Bush et Bill Clinton (et de leurs épouses), se rendront au cimetière d’Arlington, de l’autre côté du Potomac, déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu.

Le président accédera enfin à la Maison Blanche, désertée dans la matinée par Donald Trump. Joe Biden sera à pied sur les derniers mètres.

Il n’y aura pas de festivités dans la soirée, le traditionnel bal a été annulé en raison de la pandémie, mais Joe Biden et Kamala Harris s’adresseront à la nation lors d’une soirée télévisée spéciale, animée par le comédien Tom Hanks, et avec de nombreuses stars américaines.

Intitulée «Pour fêter l’Amérique», la soirée conclura une journée où la liesse populaire aura été singulièrement absente. Elle sera rediffusée par toutes les grandes chaînes américaines.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

Source : RFI

Photo : Le Temps

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here