Zéphirin Diabré se réconcilie avec Simon Compaoré
Ouagadougou, 19 janv. 2021(AIB)- L’ex chef de file l’opposition burkinabè, Zéphirin Diabré a renoncé à la plainte qu’il avait déposée contre Simon Compaoré, lors de la grave crise qui a suivi la démission de treize députés de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), en août 2017, renseigne un communiqué de presse parvenu à l’AIB.
Communiqué de presse
Comme tous les Burkinabè le savent, j’avais déposé une plainte en décembre 2017 contre Monsieur Simon COMPAORE, à l’époque ministre de la sécurité, lors de la crise qui avait secoué notre parti suite à la démission de 13 députés de notre groupe parlementaire.
Il me plaît d’informer l’ensemble du peuple burkinabè et l’opinion internationale que j’ai eu une rencontre fraternelle avec Monsieur Simon COMPAORE, et que nous avons décidé tous les deux de nous pardonner et de nous réconcilier.
J’ai demandé à mon avocat d’engager les démarches pour retirer ma plainte.
Je demande aux uns et aux autres de considérer avec nous que cet épisode est désormais clos et oublié.
Que la paix, la réconciliation et la concorde règnent au Burkina Faso !
Ouagadougou, le 19 janvier 2021
Le Président de l’UPC,
Zéphirin DIABRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here