Burkina-Ministère-Eau-Passation

Burkina : Le ministre de l’Eau veut engager «un nouveau contrat social» avec ses collaborateurs

 Ouagadougou, 14 janv.2021(AIB) – Le nouveau ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane Nacro s’est engagé jeudi à sceller «un nouveau contrat social» avec ses collaborateurs.

 «J’engage l’ensemble du personnel à un nouveau contrat social et à de nouveaux challenges», a déclaré le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane Nacro, après sa passation de charges avec Niouga Ambroise Ouédraogo.

M. Nacro a donné rendez-vous à ses collaborateurs pour relever les défis de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

«Il s’agit du défi du relèvement du taux d’accès à l’eau potable tant en milieu rural qu’urbain et du défis de la mobilisation des ressources en eau».

Le taux d’accès national à l’eau potable est passé de 74% en 2018 à 75,4% en 2019 et le taux national d’assainissement de 22,6% en 2018 à 23,6% en 2019, selon des chiffres du Groupe Thématique National «Eau et Assainissement» (GTN-EA), cités par burkina24.org.

Le nouveau ministre a félicité son prédécesseur pour son courage et sa détermination qui ont permis au ministère de réaliser d’excellents résultats malgré un contexte sécuritaire et sanitaire difficiles.

Agence d’information du Burkina

eyo/ata

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here