Burkina-Communication-Ministère-Passation

 Burkina/Communication : Le ministre Dandjinou espère que son successeur va «fructifier» ses acquis

Ouagadougou, 14 janv. 2021 (AIB)-Le ministre sortant en charge de la Communication Remis Fulgance Dandjinou a égrené jeudi, les acquis de son mandat, espérant que son successeur Ousséni Tamboura pourra les «fructifier».

 Le ministre sortant en charge de la Communication Remis Fulgance Dandjinou s’est réjoui jeudi, de la mise en place sous sa direction (2016-2020), de la télévision numérique terrestre (TNT), de la Société burkinabè de Télédiffusion (SBT), du Fonds d’appui à la presse privé, et des statuts de la RTB et des Editions Sidwaya (médias publics).

Il s’est par la suite, dit confiant que le nouveau ministre de la Communication Ousséni Tamboura, «pourra fructifier» les éléments mis en place.

«Je suis confiant que vous allez œuvrer sur la question de la nature juridique et du positionnement de la SBT, la finalisation des infrastructures du siège de la RTB et de Sidwaya et sur le Fonds d’appui à la presse privé qui nécessite aujourd’hui un regard différent pour un meilleur accompagnement de la presse», a-t-il affirmé.

Le ministre Dandjinou compte également sur son successeur pour l’effectivité des statuts des deux Établissements publics de l’État (EPE-RTB et Sidwaya) de la communication.

«Au niveau de la relation avec le Parlement, vous saurez renforcer le dialogue ayant été vous-même parlementaire au cours de la législature précédente».

Remis Fulgance Dandjinou a dirigé le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement durant tout le premier mandat du président Roch Marc Christian Kaboré (2016-2020).

Le ministre sortant est un journaliste de profession mais également un enseignant.

Il a commencé en tant que pigiste à la radio Canal Arc-en-ciel par l’animation et interviendra également sur la Radio Nationale.

Concomitamment, il était enseignant d’histoire et de géographie qu’il avait entamée en 1993.

En 1995, il est appelé à Radio Pulsar  comme rédacteur en chef et animateur. Il y restera jusqu’en 2002 ; année d’ouverture de la télévision Canal3.

Il prendra la tête de la rédaction de Canal3 et deviendra Directeur général adjoint de Canal3.

Le 3 mai 2015, Remis Fulgance Dandjinou a lancé une nouvelle chaine de télévision, Burkina Info, dont il devient l’administrateur général.

Il a quitté la tête de Burkina info pour le gouvernement le 12 janvier 2016.

M. Dandjinou et le Synatic ont eu des profondes divergences sur le statut dérogatoire des medias publics, les affectations «contestés» de plusieurs journalistes dans les directions régionales et centrales du département de la communication pour certains et dans les communes rurales, pour d’autres.

Agence d’information du Burkina

WIS/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here