Burkina-Politique-Gouvernement-Réconciliation-

Burkina : Zéphirin accepte de conduire «de manière souveraine» la réconciliation, vu son «enjeu»  

Ouagadougou, 12 janv. 2021 (AIB)-L’ex leader de l’opposition nationale Zéphirin Diabré a accepté diriger «de manière souveraine», le département de la réconciliation nationale, «au regard» de son «enjeu» pour le Burkina Faso, a affirmé mardi l’intéressé, à Ouagadougou.  

Zéphirin Diabré a indiqué mardi, qu’au sortir des élections du 22 novembre dernier, le président réélu Roch Marc Christian Kaboré a proposé à son parti, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de s’occuper de la «question délicate (mais) indispensable de la réconciliation nationale».

«Au regard de l’enjeu» de la réconciliation nationale et de la position du parti «sur l’échiquier politique national avant et après l’insurrection populaire de 2014», Zéphirin Diabré a affirmé que «l’UPC a décidé de manière souveraine, de répondre  favorablement à la demande du président Kaboré».

Selon le nouveau ministre auprès de la Présidence du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, il est chargé «d’une mission bien précise à exécuter aux côtés du président du Faso, dans la suite des engagements qu’il (le président Kaboré) a pris au lendemain de sa réélection».

Zéphirin Diabré, ex chef de file de l’opposition jusqu’à sa nomination dimanche, a remercié le président Kaboré et l’a rassuré de son «entière loyauté» et de son «engagement ferme pour traiter de la question (de réconciliation)» qu’il lui a confiée.

Il a indiqué que lui et son parti croient «fermement, que sans une réconciliation sincère des filles et fils de ce pays, et sans une cohésion sociale raffermie», il sera difficile de «relever les défis» et d’offrir un «avenir aux générations futures».

Désormais membre de la majorité, l’UPC compte définir pour bientôt les «modalités» d’un travail commun avec les autres partis qui soutiennent l’action du président du Faso, notamment le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP-au pouvoir).

En rappel, M. Diabré est arrivé respectivement deuxième et troisièmes aux présidentielles de 2015 et de 2020 qui ont vu la victoire de M. Kaboré.

Agence d’information du Burkina

WIS/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here