De gauche à droite, Tilado Apollinaire ABGA, Jérôme Bénin Bilélé et Alban Kini.

BurkinaMédias-AIB-Journalistes-Elèves-Visite

Burkina/Médias : «Beaucoup de journalistes hésitent à rejoindre l’AIB», resp.

Ouagadougou, 12 janv. 2021 (AIB) – Le rédacteur en chef de l’AIB Tilado Apollinaire Abga a indiqué mardi, que «beaucoup de journalistes hésitent à rejoindre l’agence, estimant que «les avantages» y sont moindres par rapport aux autres médias publics.

«Beaucoup de journalistes hésitent encore à rejoindre l’AIB parce qu’il n’y aurait pas d’avantages pécuniaires comme dans les autres médias publics», a indiqué mardi, son rédacteur en chef, Tilado Apollinaire Abga.

Tilado Apollinaire Abga s’exprimait mardi au cours d’une visite de stagiaires de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) dans les locaux de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Selon M. Abga, c’est ce qui explique entre autres, que «l’AIB soit en sous-effectif», rendant la production des dépêches assez pénible.

Il a également précisé que cette insuffisance de ressources humaines est due à la faiblesse des recrutements au niveau de la Fonction publique, mais aussi à cause de la nécessité de tenir compte des besoins exprimés par d’autres rédactions des Editions Sidwaya.

Néanmoins, Tilado Apollinaire Abga a invité les futurs journalistes à ne pas emboîter «les pas de ceux qui estiment que l’Agence n’est pas valorisante».

Il pense, au contraire, que «travailler tous les jours à donner la vraie information au peuple et à donner une image objective du Burkina Faso, est la plus grande récompense avant toute autre type de motivation».

«Le travail d’abord. Tout le reste va suivre parce que nous sommes au Burkina Faso et nous devons vivre avec les réalités de notre pays et ne pas vouloir avoir tous les avantages ici et maintenant», a-t-il affirmé.

La quarantaine d’élèves journalistes était accompagnée de leur professeur Benin Bilélé, ancien journaliste de l’AIB de 1982 à 1992 et ancien rédacteur en chef de 1985 à 1987.

Au cours de la visite, les élèves-journalistes ont échangé avec le Directeur de l’AIB, Alban Kini et le rédacteur en chef, en présence des autres journalistes de la rédaction.

Ils ont eu droit à des informations sur l’historique et le fonctionnement de l’agence.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here