Burkina-Presse-Revue

Gouvernement Dabiré II et Conseil constitutionnel, en exergue dans les quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 11 déc. 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de  ce lundi commentent la prestation de serment des trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel, sans oublier la nomination des membres du gouvernement Christophe Dabiré II.

«Gouvernement Christophe Dabiré II : Quelques nouveaux ministres», titre  le journal public Sidwaya qui affiche aussi  à sa Une, les images de quelques nouveaux entrants dans le deuxième gouvernement Dabiré.

Selon le quotidien d’Etat, l’ex-Chef de file l’Opposition politique (CFOP) burkinabè, Zéphirin Diabré  est nommé ministre d’Etat, ministre  auprès du président du Faso, chargé de la Renonciation nationale et de la cohésion sociale.

Le journal explique  que le président du parti de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS), Bénéwendé Stanislas Sankara, sera aux commandes du ministère en charge de l’Urbanisme, de l’habitat et de la ville.

Sidwaya fait savoir également que Clément P Sawadogo revient à  son ancien poste  de l’Administration territoriale et de la décentralisation  sous l’ère Compaoré.

Le quotidien d’Etat révèle entre autres  que les départements en charge de la Communication, de la Santé, de la Justice seront respectivement pilotés par Ousseni Tamboura, Charlemagne Marie Ragnag-Newendé Ouéraogo et Victoria Ouédraogo/Kibora.

«Nouveau gouvernement burkinabè : Zéphirin Diabré, ministre d’Etat, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale», arbore le  doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga.

D’après le quotidien privé, le nouveau gouvernement du Burkina  Faso  a  été rendu public hier dimanche 10 janvier 2021 au journal télévisé de  20h de la télévision nationale.

A en croire le confrère, le grand changement est l’arrivée de M. Diabré, l’ex-chef file de l’Opposition politique dans le gouvernement Christophe Dabiré II et l’apparition de nouvelles têtes dans  l’équipe.

Le journal Le Pays pour sa part, affiche seulement les photos des nouveaux ministres sans  faire   des commentaires sur leur nomination.

«Conseil constitutionnel : L’institution accueille trois nouveaux membres», écrit le quotidien privé L’Observateur Paalga  dans ses colonnes.

Pour le journal, trois nouveaux membres, à savoir Sophie Sow, Moctar Tall et Véronique Bayili ont effectué leur entrée au Conseil constitutionnel avec la cérémonie de leur  prestation de serment le vendredi 8 janvier 2021 à Ouagadougou.

«Conseil constitutionnel : trois nouveaux membres ont prêté serment pour neuf ans », titre le journal public Sidwaya dans ses colonnes.

Le quotidien d’Etat signale que les  trois nouveaux membres du Conseil Constitutionnel installés par  le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré ont un mandat  de neuf ans pour mener à bien  leurs missions .

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here