Burkina-Politique-Gouvernement-Nouveau-Contact

Burkina : Le nouveau gouvernement est engagé «dans la dynamique de la continuité» (Premier ministre)

Ouagadougou, 11 janv. 2021 (AIB) – Le Premier ministre burkinabè Christophe Joseph Marie Dabiré a indiqué ce lundi à Ouagadougou que son gouvernement, dévoilé hier nuit, s’inscrit «dans la dynamique de la continuité» de la politique du président Kaboré, réélu le 22 novembre dernier.

«Cette continuité doit être bâtie sur la stabilité. C’est pourquoi, le gouvernement est constitué de 23 ministres dont 2 ministres d’Etats, d’un ministre d’Etat auprès du président du Faso et de 7 ministres délégués», a indiqué le chef du gouvernement.

Christophe Joseph Marie Dabiré s’exprimait lundi, au terme d’un conseil de ministres de prise de contact entre le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et les nouveaux membres du gouvernement.

Il a affirmé que le choix de la continuité est l’une des trois indications que lui a données le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré pour conduire la nouvelle équipe gouvernementale.

«La deuxième orientation, c’est la mise en place par le gouvernement, des différentes grandes réformes pour lesquels le président du Faso a pris des engagements avec les populations», a-t-il affirmé.

Il a indiqué que «ces reformes portent sur la réconciliation nationale, la réforme foncière et immobilière, la réforme de l’administration territoriale, la réforme des rémunérations».

Selon Christophe Joseph Marie Dabiré, «la mise en œuvre de ses différentes reformes doit prendre en compte deux considérations».

La première, c’est le dialogue politique qui a prévalu pendant toute la période du premier mandat du président Kaboré, et la seconde, c’est le dialogue social qui doit être perpétué avec les partenaires sociaux pour assurer un climat social serein pour la mise en œuvre des différentes réformes.

La troisième indication du président du Faso, à son chef de gouvernement, c’est la poursuite et le renforcement des actions du premier mandat et la consolidation «des acquis de développement économiques et sociaux au niveau des différents secteurs stratégiques de notre pays», a indiqué M. Dabiré.

Le nouveau gouvernement comprend l’ex leader de l’opposition politique (2012-2020), Zéphirin Diabré, au poste de ministre d‘État, Ministre auprès de la Présidence du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale.

Pour Christophe Joseph Marie Dabiré, cette présence est «une ouverture politique pour assurer le renforcement du dialogue politique qui ne doit pas être en dehors du gouvernement».

Selon lui, le dialogue politique doit commencer «à l’intérieur du gouvernement et se poursuive avec les autres forces extérieures au gouvernement».

En poste à la Primature du Faso depuis 2019, Christophe Joseph Marie Dabiré a été reconduit à la tête du gouvernement, le 5 janvier dernier par le président du Faso, lui-même réélu le 22 novembre 2020.

Agence d’information du Burkina

WIS/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here