Burkina- Presse-Revue

Le nouveau règlement de l’Assemblée nationale en exergue dans les quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 8 déc. 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè  lus par l’AIB ce vendredi, commentent largement la rédaction du nouveau règlement intérieur   de l’Assemblée nationale, sans oublier les élections municipales  de 2021. 

«Assemblée nationale : Un nouveau règlement intérieur dans 10 jours»,  écrit  dans ses colonnes, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga.

Selon le journal, le comité ad hoc chargé de rédiger le règlement intérieur  de la 8e  législature a été installé hier jeudi 7 janvier 2021 à Ouagadougou par le président de l’institution, Alassane Bala Sakandé.

Le quotidien privé précise ledit comité est  composé de 23 députés et de 7 techniciens issus de l’administration parlementaire et dispose de 10 jours pour présenter les conclusions de ses travaux.

Le confrère indique que l’Assemblée nationale s’est toujours imposée un code de bonne conduite pour la bonne marche de ses activités.

Quant au journal Le Pays il affiche à sa manchette : «Rédaction du règlement intérieur de l’Assemblée nationale : Les membres de la commission ad hoc installés»

A en croire le quotidien privé, le 28 décembre dernier, les 127 députés de la 8e législature ont validé leurs mandats et  ont élu Alassane Bala Sakandé président de l’Assemblée nationale.

Il explique que le premier responsable de l’institution parlementaire a procédé à la désignation des membres de la Commission ad hoc chargée de la rédaction du règlement intérieur de  l’hémicycle burkinabè.

Le quotidien d’Etat Sidwaya, pour sa part  mentionne dans ses colonnes : «VIIIe législature : Un comité ad hoc pour réécrire le règlement de l’Assemblée nationale».

Concernant les prochaines élections municipales au Burkina, le  journal privé  Le Pays  note à sa Une : «Elections municipales pour la HAWRE, le dialogue politique est un préalable».

Le quotidien privé  signale que la Haute alliance de Warrantage  pour la République(HAWRE) a initié hier jeudi  à Ouagadougou, un point de presse dont l’objectif était d’appeler les autorités à un dialogue démocratique avant la tenue des élections municipales de 2021.

«Elections municipales de 2021 : Le parti du warrantage recommande la tenue d’un  dialogue préalable», relèvé  le journal public Sidwaya dans ses colonnes.

Le quotidien d’Etat  souligne  que les responsables du  HAWRE ont animé hier jeudi  à Ouagadougou, une conférence  de presse sur les élections municipales  de  2021 au Burkina Faso.

Le journal de tous les Burkinabè  indique que le HAWRE a appelé à la tenue d’un dialogue politique avant le lancement de la campagne pour les élections municipales

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here